Masques, la filière locale lancée

masques-la-filiere-locale-lancee

Le Gouvernement lance la filière des masques en tissu à usage non sanitaire pour répondre aux besoins de la population et des professionnels non soignants. Objectif, se prémunir d’une épidémie Covid-19.

Le Gouvernement a déjà lancé un appel d’offres pour une commande de 10.000 masques pour soutenir le lancement et valider le processus de fabrication. Ces 10.000 masques en tissu certifiés ont déjà été réalisés par les industriels calédoniens se félicite Vaimu'a Muliava, membre du Gouvernement en charge notamment des moyens. 

La filière textile s’est saisie de la production des masques en tissu. Xavier Benoist, le président de la Fédération des Industries de Nouvelle Calédonie voit dans le lancement de la production en grande quantité de ces masques comme un bel exemple d’adaptation des industriels.

Dans un premier temps, les besoins pour la population seraient d’1,5 millions soit 6 masques par personnes. En l’état actuel des estimations, une production de 50.000 masques par mois serait envisageable et à la vue des stocks de tissu et d’élastique disponible pour la confection, les industriels ont donné la garantie de produire 120.000 masques. La Chambre des Métiers et de l’Artisanat est associée pour sous-traiter la production explique Isabelle Milin, la directrice du service économique de la CMA.

C’est la DASS qui a élaboré le protocole de fabrication de ces masques. Le cahier des charges répond aux normes de l’AFNOR. Ce masque n’est pas une fin en soi, il s’accompagne automatiquement des geste barrière. 

Enfin son prix sera encadré, il n’est pas encore fixé, mais un masque devrait couter moins de 800F selon les premiers calculs.

En attendant la production de masse, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat a recensé 200 entreprises de production. Une trentaine d’entre elles confectionne des masques grand public. C’est le cas de Caroline couturière et gérante de la boutique Hue Cocotte à la Vallée des Colons pour qui la fabrication de masque est une question de survie pour son entreprise.

Le nom des artisans qui se sont lancées dans la confection de masque est disponible sur l’annuaire en ligne de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat consultable sur le site internet.