JOURNAL : MERCREDI 08/04/20 (SOIR)

JOURNAL : MERCREDI 08/04/20 (SOIR)

Toujours 18 cas confirmés de Covid-19 sur le territoire. A l'heure de son point de presse quotidien à 15h le gouvernement n'avait pas encore en sa possession les résultats des tests de ce matin mais le membre en charge de la santé a annoncé que plus de 2800 tests avaient été pratiqués depuis le début de la crise. Valentine Eurisouké qui annonce par ailleurs que 490 000 masques chirurgicaux et FSP 2 sont arrivés sur le territoire. Ils seront gérés par la DASS et sont destinés en priorité aux personnels de santé. Le gouvernement qui précise que deux personnes hospitalisées au sein de l'unité Covid-19 du Médipôle sont guéries. L'une est sortie hier et l'autre sans doute aujourd'hui. Un patient est toujours en réanimation.

A propos de masques l’Association Hope Nouvelle Calédonie lance un appel aux dons à destination des commerces. Victime de leur succès et dans ce contexte particulier, l’association qui fabrique des masques « barrières » en coton, n’a plus assez de matières premières afin de continuer sa production.  Tissu, élastique et fil… Professionnels, contactez l’association via sa page Facebook.

La Police Nationale était ce matin aux côtés des agents Tanéo pour une opération de contrôle. Pendant que le personnel du réseau de bus vérifiait les titres de transport des usagers, les forces de l’ordre examinaient pour leur part les attestations dérogatoires de déplacement ou professionnelle. Il en ressort que sur 69 passagers contrôlés 6 ont été verbalisés. La plupart pensait que le Pass Tanéo suffisait pour circuler en cette période de confinement. Ils vont devoir s’acquitter d’un timbre amende de 15 000 francs.

Vale Nouvelle Calédonie ouvre les portes de son usine, pour présenter les protocoles de sécurité sanitaire mis en place, afin de rassurer la population, les salariés et les sous-traitants face à la crise du coronavirus. Rien n’a été laissé au hasard, et un maximum de précaution a été pris face à d’éventuel risque d’épidémie de Covid 19.  

Des exactions à Kouaoua. Des individus se sont introduits dans le lotissement des cadres de la SLN et ont causé d'importants dégâts. D'après nos informations, quatre ou cinq individus ont pénétré dans le lotissement et se sont introduits dans trois maisons dans lesquelles dormaient les personnels. Un incendie s'est déclaré dans l'habitation du chef de centre après qu'une voiture a pris feu à l'extérieur de la maison. 

D'après la SLN, ces actes "gravissimes" n'ont pas fait de blessés. Le personnel a été évacué et sera relogé dans la journée. 

Les tensions sont fortes depuis plusieurs semaines dans la commune. Des incendiaires de la serpentine en 2018 ont été aperçus à Kouaoua alors qu’ils sont interdits de séjour. On rappelle qu’une poignée de jeunes s’opposent toujours à l’exploitation de nouveaux gisements sur la commune alors que les coutumiers et la SLN étaient tombés d’accord. Les syndicats de l'entreprise dénoncent de manière unanime ces exactions et apportent leur soutien total à l'entreprise.

Après 78 jours de confinement, les 11 millions d’habitants de Wuhan ont pu recouvrer la liberté. Vous avez entendu dans le témoignage de Charles Germain qui était présent dans la ville chinoise au début de l’épidémie et dont la femme est toujours sur place. Pour le Calédonien, le retour à la normale prendra du temps.

La situation au Vanuatu après le passage du cyclone Harold. Aucun bilan humain confirmé n'a été communiqué pour l'instant mais les premiers témoignages recueillis sur place font état de dégâts considérables à Luganville, deuxième ville du pays, où au moins 50% des habitations auraient été détruites. Le Nord de l'archipel a été frappé de plein fouet pendant 24h. Et ce matin à 8h30, un avion Gardian des Forces armées de Nouvelle Calédonie a décollé de la base aérienne 186 pour une mission de reconnaissance.  Le Gardian de la marine nationale a donc survolé Santo et Malikulo à la demande du gouvernement vanuatais pour tenter d'évaluer les dégâts.