Vale. La Province Sud inquiète

vale-la-province-sud-inquiete

La présidente de la Province Sud s’inquiète de l’ultimatum posé par les coutumiers du Sud à Vale. Sonia Backès indique que cet ultimatum fait peser un risque majeur sur le processus du rachat de l’usine du sud et de la sauvegarde des emplois.

Sonia Backès, la présidente de la province Sud, rappelle que dans la situation actuelle de l’entreprise qui, depuis le début de son exploitation, n’a jamais gagné d’argent, il n’est pas simple de trouver un repreneur qui investisse suffisamment pour sécuriser l’outil et les centaines d’emplois dans le Sud.

L’exécutif de la province Sud demande donc solennellement aux coutumiers de laisser Vale NC finaliser sereinement les discussions avec New Century Resources dans l’intérêt de la Nouvelle Calédonie et des salariés de VALE, et se dit à la disposition des coutumiers pour un échange apaisé sur ce sujet qui impacte l’ensemble des Calédoniens.