Un prêt de 28,8 milliards de l'Etat

un-pret-de-28-8-milliards-de-l-etat

Devant la commission des finances de l'Assemblée Nationale, le ministre de l'Action et des Comptes Publics a précisé que le prêt de l'Etat à la Nouvelle Calédonie serait de 240 millions d'euros soit près de 29 milliards CFP.

Le chiffre a été évoqué pour la première fois publiquement hier soir à Paris par le ministre de l'Action et des Comptes Publics. Devant la commission des finances de l'Assemblée Nationale, Gérald Darmanin a précisé que le prêt de l'Etat à la Nouvelle Calédonie serait de 240 millions d'euros.
Un montant qui avoisine les 29 milliards de francs, 28,8 pour être précis. Le ministre des comptes publics était auditionné en compagnie du ministre des Finances par la commission présidée par Eric Woerth pour détailler les mesures adoptées en conseil des ministres dans le cadre du nouveau projet de loi de finances rectificatives qui prévoit que les dépenses nationales pour faire face à la crise sanitaire vont doubler par rapport aux premières prévisions. Gérald Darmanin a détaillé devant les députés de la commission l'ensemble des dispositifs particuliers mis en place par l'Etat et notamment pour la Nouvelle Calédonie.

240 millions d'euros c'est le montant de ce prêt qui va transiter par l'AFD, l'Agence Française de Développement. Selon nos informations il est destiné à permettre à la Nouvelle Calédonie de maintenir ses dotations aux autres collectivités dans les mois qui viennent, mais aussi à financer les décisions votées par le congrès la semaine dernière. Notamment les reports d'échéances sociales et fiscales évaluées respectivement à 11 et 18 milliards de francs. 29 milliards c'est moins que les 43 demandés mais l'état tient compte d'une variable en estimant que 50% des échéances fiscales et sociales seront finalement recouvrées. Et toujours selon nos informations, la Calédonie disposera d’un différé de 2 ans pour commencer le remboursement de ce prêt.