Révolte et inquiétude à Kouaoua

revolte-et-inquietude-a-kouaoua

Des réunions se sont tenues hier après-midi à la mairie de Kouaoua après le nouvel incendie de la Serpentine. Rappelons que 250 mètres de tapis roulant ont été détruits dans la nuit de samedi à dimanche.

Un nouvel acte délictuel qui révolte et qui suscite l’inquiétude.  Le retrait de la SLN en 2018 du site Kouaoua est dans toutes les têtes.
La société s’était retirée après avoir été contrainte de réparer le convoyeur à plusieurs reprises pour un coût total de 200 millions de francs.
Deux premières réunions ont donc eu lieu hier pour évoquer ces incendies à répétition et l’avenir du site.
Laurent Fogliani, le responsable communication de la SLN explique que "ni l’intégrité physique des employés ni des installations sont assurées ou respectées et ne permettent d’envisager sereinement la poursuite des activités telles qu’aujourd’hui." Des réunions qui vont se poursuivre cette semaine. 
Rappelons que les coutumiers avaient apporté leur soutien à l’entreprise en avril dernier après les exactions commises dans le lotissement des cadres de la SLN.