Rapatriement. Le programme des vols

rapatriement-le-programme-des-vols

Hier, lors du point-presse quotidien du gouvernement, le vice-président Gilbert Tyuiénon, en charge de la cellule transport a fait le point sur le rapatriement des résidents Calédoniens bloqués hors du territoire.

Le premier vol retour a eu lieu vendredi dernier, de Sydney, puis il y a eu des rapatriements de Port-Vila, Tokyo et Auckland. Ce qui a permis d’expérimenter la procédure sanitaire pour assurer la sécurité des Calédoniens. Avec ces premiers vols, 520 Calédoniens ont pu rentrer. Il en reste encore environ 1920 qui souhaitent être rapatriés. Le gouvernement a maintenant arrêté un programme de vol. "Chaque mardi un vol ramènera les Calédoniens en attente en Australie, uniquement au départ de Sydney. Ils seront contactés par le Gouvernement. Chaque mercredi, pendant au moins 3 semaines on ramènera les Calédoniens qui sont disséminés dans la zone Asie-pacifique via Tokyo. Chaque jeudi, un vol ramènera les résidents calédoniens d'Auckland. Ils devront attendre d’être contactés. Le rapatriement des Calédoniens qui sont en métropole se fera tous les vendredis à partir du 17 avril. Puis se rajoutera un vol le mercredi à partir du 29 avril" a détaillé Gilbert Tyuiénon.

De plus, un vol en provenance de Papeete devrait se poser demain. Reste une incertitude pour un vol en provenance de Fidji, qui est en attente d’une autorisation. Gilbert Tyuiénon a d’ailleurs précisé que ce programme était susceptible d’être modifié, puisque chaque pays adapte sa stratégie sur les vols internationaux en fonction de l’évolution de l’épidémie.  Mais la volonté du gouvernement, c’est de rapatrier tous ceux qui le souhaitent. 

Interrogé sur les habitants des Iles actuellement sur la Grande-Terre et qui souhaitent aussi rentrer chez eux, Gilbert Tyuiénon a rappelé que les règles décidées par les coutumiers étaient toujours en vigueur : à savoir pas de circulation entre la Grande-Terre et les Iles.