Premier rapatriement de Calédoniens

premier-rapatriement-de-caledoniens

Les premiers rapatriés calédoniens ont atterri cet après-midi à l'aéroport de La Tontouta. 130 personnes en provenance de Sydney ont été placées en confinement strict.

Deux semaines après sa fermeture, l'aéroport de La Tontouta qui porte encore les stigmates des actes de vandalisme de la soirée du 23 mars a accueilli à nouveau des passagers. Des passagers un peu spéciaux puisqu'il s'agissait des Calédoniens qui étaient bloqués à Sydney. Sur les 425 recensés en Australie, seulement 130 ont pu embarquer dans ce premier vol selon des critères stricts. Il s'agissait soit de personnes ayant des problèmes de santé, soit du personnel médical, soit des personnes connaissant des difficultés financières avancées ou bien des familles avec enfants. 

Ces rapatriés ont été soumis à diverses mesures de contrôle lors de toutes les étapes de leur trajet. Avant l'embarquement, mais aussi pendant le vol et bien sûr à leur arrivée à La Tontouta. Tous les passagers étaient d'ailleurs gantés et masqués. 7 bénévoles du Secours Catholique étaient mobilisés pour aider le personnel de la DASS à contrôler et trier les passagers à leur descente de l'avion. Ils étaient chargés notamment de faire respecter les distances de sécurité.

Les arrivants sont ensuite montés dans 7 bus positionnés directement sur le tarmac de l'aéroport. Une centaine de gendarmes était mobilisée pour encadrer ces bus et les escorter jusqu'au Méridien, l'hôtel réquisitionné pour accueillir les passagers qui devront respecter 14 jours de confinement. Certains pourront effectuer leur quatorzaine en autoconfinement à domicile après avoir apporté tous les justificatifs nécessaires. Si des personnes présentaient les symptômes du Coronavirus elles ont été directement dirigées vers l'une des trois ambulances prévues à cet effet, puis emmenées à l'hôpital pour y être confinées et pour effectuer un test de dépistage. Le personnel navigant, lui a pris une navette spéciale pour être confiné à part dans un autre hôtel. 

David Guyenne, le président de la CCI était présent pour souhaiter la bienvenue aux arrivants, mais aussi s’assurer que tout se déroulait dans de bonnes conditions sanitaires, mais aussi de sécurité.

Le maire de Paita, Willy Gatuhau était également présent pour s’assurer que tous les protocoles de sécurité étaient respectés, mais aussi pour rassurer la population.

David Guyenne et Willy Gatuhau étaient accompagnés des membres du Gouvernement Yohan Lecourieux et Vaimua Muliava, du directeur de l'aéroport Anthony Delunel, du directeur de l'aviation civile Jean-Claude Gouhot et de coutumiers. 

Un autre vol de 20 à 60 personnes doit se poser vers 22h55 en provenance de Tokyo. D'autres vols de rapatriement seront mis en place avec les pays de la région dans les prochains jours. Je rappelle que les premiers vols en provenance de la métropole ne seront pas organisés avant le mardi 14 avril. Au total pas moins de 1.700 calédoniens doivent être rapatriés.