Les personnes bloquées indemnisées

les-personnes-bloquees-indemnisees

Plus de 2000 Calédoniens sont bloqués à l’extérieur du Territoire. Les opérations de rapatriement ont débuté vendredi. 200 personnes sont déjà rentrées de Sydney, Tokyo, et du Vanuatu et ont été placées en quatorzaine.

Ce matin un texte a été voté lors de la séance hebdomadaire du Gouvernement pour venir en aide aux personnes bloquées. Il va permettre de leur verser une indemnité journalière. Une délibération sera présentée au Congrès prochainement. Ce versement d’indemnité est soumis à certaines conditions. Avoir sa résidence depuis plus de 6 mois en Nouvelle Calédonie. Être détenteur d’un billet d’avion de retour sur le Territoire émis par la compagnie aérienne avant le 21 mars pour un retour au plus tard le 31 mai, mais aussi ne pas bénéficier d’un hébergement gratuit sur place et enfin appartenir à un foyer fiscal avec un certains nombre de ressources qui reste à définir. L’indemnité s’élève à 7000F par jour pour une personne seule. 10500F pour les couples et une majoration de 1750F par enfant sera appliquée pour les différente situation.

170 Calédoniens en provenance de Tokyo et d’Auckland vont rentrer entre ce soir et demain après-midi. Le vol d’Auckland est soumis à l’accord des autorités néo-zélandaises. A leur arrivée, ces personnes seront placées en quarantaine dans les hôtels où 500 chambres ont été réquisitionnées. Un texte a été voté pour indemniser les hôtels réquisitionnés pour pallier le manque à gagner. 

Le Gouvernement a indiqué rapatrier en priorité les Calédoniens se trouvant à Tokyo, Sydney et Auckland dans un premier temps et appelle ceux qui le peuvent à rester là où il se trouve ou bien dans la mesure du possible se rapprocher de l’un des 3 lieux. Un vol en provenance de la Polynésie Française devrait avoir lieu en fin de semaine ou la semaine prochaine a annoncé Christopher Gygès.