Le PCO gère les rapatriés

le-pco-gere-les-rapatries

Depuis la fin du mois de mars un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) est installé au Méridien. Il s’agit du centre névralgique qui permet de gérer les rapatriements des Calédoniens bloqués à l’extérieur du Territoire.

Plus de 1100 Calédoniens ont été rapatriés depuis le début de la crise sanitaire. Une opération qui demande une organisation particulière. Au plus fort de la crise, il y a eu jusqu’à 900 personnes rapatriées dans 7 hôtels de Nouméa. Mais depuis le 21 avril la jauge a été réduite à 600 personnes.  Les vols ne reprendront que la semaine prochaine. Tout est géré grâce à plusieurs cellules sur place qui composent ce Poste de Commandement Opérationnel. 

C’est la DASS qui a mis en place le protocole sanitaire de rapatriement et du logement rapatriés. 30 infirmiers et une dizaine de médecins sont mobilisés dans les différents hôtels. 

Environ 150 agents de la Nouvelle Calédonie de différentes directions sont mobilisés sur cette opération de rapatriement. La Direction des Ressources Humaines travaille notamment au bien être des personnes rapatriées. Elles peuvent effectuer des promenades de 20 à 30min quasiment quotidiennement. Des concerts et des activités physiques sont organisés pour les rapatriés qui doivent rester dans leur chambre.

Si le Congrès a estimé à 1,5 milliard de Franc le coût total du rapatriement, le coût logistique depuis le 18 mars s’élève déjà à 250 millions de Francs. Près des deux tiers sont à destination du nettoyage et de la désinfection des chambres.
Enfin, d’après les services du Gouvernement, il reste encore 10% de personnes fragiles à l’extérieur du Territoire.