La FPLS propose un plan "pandémie"

la-fpls-propose-un-plan-pandemie

La Fédération des Professionnels Libéraux de la Santé fait ses propositions pour un plan de santé en Nouvelle Calédonie en temps de pandémie. Selon la FPLS, il faut se préparer à vivre avec le Coronavirus ou toute autre pandémie.

Si la FPLS félicite le Gouvernement pour son action car la Nouvelle Calédonie semble indemne de la vague épidémique mondiale de Cornavirus, elle pointe les conséquences économiques de la période de confinement

La Fédération s’est inspirée de ce qui s’est fait un peu partout dans le monde pour établir ce plan. Il comprend l’obligation du port du masque dans l’espace public. Une mesure de « confinement individuel qui autorise la vie économique alors que le confinement collectif détruit l’économie » dit la FPLS. Elle préconise également l’intégration de la téléconsultation, une politique stricte de contrôle sanitaire aux frontières ou encore un traçage obligatoire via une application calédonienne permettant de remonter rapidement les contacts en cas de déclaration tardive des symptômes. Enfin pour tous les professionnels de santé les procédures doivent être établies en fonction de l’état des connaissances et de l’expérience des professionnels de terrain, en aucun cas les procédures ne peuvent être établies en fonctions des pénuries ou des difficultés d’organisation. Ce plan a été présenté hier à Valentine Eurisouké, membre du Gouvernement en charge du plan DOKAMO.