L'Eveil Océanien avec l'UC

l-eveil-oceanien-avec-l-uc

Quatre listes ont été déposées hier soir, pour l'élection du prochain gouvernement et elles comportent un certain nombre de surprises. Les discussions se sont poursuivies tard dans la soirée, les dernières listes ont été déposées juste avant minuit.

Les 4 groupes constitués au Congrès ont, chacun, déposé leur liste.  Il s'agit – dans l'ordre de dépôt – de l'UNI, de Calédonie ensemble, de l'Avenir en Confiance et de l'UC. Il faut dire que les élus de l'Eveil océanien ont fait durer le suspense. Ils étaient en tractation avec l'Avenir en Confiance, avec Calédonie ensemble et avec l'Union calédonienne. Et finalement, ils ont choisi de figurer sur la liste présentée par l'UC. Ils n'ont donc pas accepté le pacte de gouvernance proposé par les Loyalistes.

Une liste du groupe UC-FLNKS-Nationalistes et Eveil Océanien qui réserve quelques surprises. Sous réserve de confirmation, elle serait conduite par Samuel Hnepeune, le président du MEDEF avec, en deuxième position, Gilbert Tuyenon, qui serait le seul membre de l'UC reconduit au gouvernement. En 3ème position, il y aurait Michaël Forest et, à la 4ème place, Vaimua Muliava, de l'Eveil océanien, qui avait été élu, en juin 2019, sur la liste de l'Avenir en Confiance.

L'Avenir en Confiance reconduit ses membres sortants et c'est une autre surprise puisque Thierry Santa, avait envisagé de ne plus être candidat.
C'est la liste UNI qui avait été déposée la première. Elle peut prétendre à deux sièges dans le gouvernement et, selon nos informations, c'est Yannick Slamet, le 2ème vice-président de la Province Nord qui conduirait la liste. Il serait suivi d'Adolphe Digoué.

La liste Calédonie ensemble, enfin, serait conduite par Joseph Manaute, le directeur du parc de la Rivière bleue.

Sous réserve de confirmation, on connait donc la physionomie du 17ème gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Mais ces informations doivent être prise au conditionnel puisque les listes doivent être contrôlées par les services de l'Etat et qu'elles ne seront officiellement publiées que mardi, à la veille de l'élection du gouvernement. En attendant, l'alliance de l'UC et de l'éveil océanien, devrait donner la majorité aux indépendantistes. 

Et c'est donc le mercredi 17 février à 15h que les élus du Congrès sont convoqués pour l'élection des 11 membres du gouvernement.