JOURNAL : VENDREDI 15/02/19 (MATIN)

JOURNAL : VENDREDI 15/02/19 (MATIN)
Gérald Darmanin en Nouvelle-Calédonie. Le ministre de l'action et des comptes publics vient essentiellement parler défiscalisation. Thème abordé dès hier soir avec le président du gouvernement Philippe Germain. Le ministre a évoqué notamment une simplification du circuit administratif dans les dossiers de défiscalisation afin de raccourcir les délais de traitement. Pendant 4 jours il visitera plusieurs infrastructures et tiendra de nombreuses réunions de travail. Demain il sera à Valé NC et lundi à Ouvéa.  Mais notez déjà que Gérald Darmanin sera ce soir l'invité d'RRB dans le journal de 17h45.

66 570 élèves de la maternelle au lycée feront leur rentrée lundi. Un chiffre en baisse d’environ 600 élève par rapport à l’année dernière. Cette rentrée 2019 sera marquée par la réforme du primaire votée le 10 janvier dernier. Les enseignants pourront se l’approprier tout au long de l’année avant sa mise en œuvre effective en 2020. De son côté L’enseignement agricole fête cette année son 30ème anniversaire. De plus en plus d’élèves sont attirés par cette filière. Ils seront une vingtaine en plus par rapport à l’an dernier. Cette hausse est notamment dû à la mise en place d’un CAP agricole dans les 4 Maisons Familiales et Rurales du Territoire.

En métropole le président de la République était dans l'Indre cette nuit pour nous pour la septième étape du grand débat national. Face à une trentaine de maires réunis près de Châteauroux, Emmanuel Macron a écouté les doléances des élus du monde rural et défendu sa politique mais sans faire d'annonce concrète. Dans ce département de l'Indre qui souffre d'un manque d'infrastructures médicales de proximité que le président de la république a douché les espoirs des élus en affirmant qu'il préférait la sécurité à la proximité. Mais le chef de l'Etat a également évoqué les gilets jaunes et l'impact négatif du mouvement sur l'image de la France et le commerce. "Il est temps de revenir à la raison", a dit Emmanuel Macron.

Un discours entre émotion et lassitude. Alain Juppé qui a été nommé au conseil constitutionnel s’est expliqué hier soir pour nous sur son choix qui quitté sa ville de Bordeaux. Des sanglots dans la voix, l’ancien Premier Ministre a parlé d’un arrachement et d’un crève-cœur. Alain Juppé qui a également souligné les travers qui selon lui mine aujourd’hui l’esprit public. Montée des violences verbales et physiques, discrédit des hommes politiques réputés tous pourris, stigmatisation des élites, mensonges et haines relayées par les réseaux sociaux. Autant de phénomènes qui selon Alain Juppé rendent les responsabilités politiques parfois trop lourdes à porter.

Cette mauvaise nouvelle pour l'industrie aéronautique européenne :  Airbus annonce la fin du programme A380. C'est le plus gros avion civil du monde mais il est trop gros, trop cher, trop compliqué à opérer dans les aéroports puisqu'il nécessite des infrastructures dédiées. Il était entré en service en 2007 et la dernière livraison aura lieu en 2021. Ensuite les chaines d’assemblage seront définitivement fermées… 

A l'étranger on apprend à l'instant que le président américain Donald Trump va déclarer l'urgence nationale pour pouvoir construire son mur. Pour éviter une nouvelle paralysie budgétaire, un shut down, Donald Trump va utiliser une procédure très rare qui autorise le président des Etats-Unis à contourner le vote du congrès pour mobiliser des fonds. Tous les présidents ont fait usage de ces dispositions mais dans des circonstances différentes. George W. Bush avait notamment décrété l'urgence après les attentats du 11 septembre 2001

Le sport et le football avec les 16ème de finale allé de l’Europe Ligue. Un club Français est encore en lice a ce stade de la compétition. Le Stade Rennais recevait les espagnols du Bétis Séville. Score final : 3 buts partout. C’est la première fois que le club breton joue des 16ème de finales de coupe d’Europe.