JOURNAL : VENDREDI 03/04/20 (MIDI)

JOURNAL : VENDREDI 03/04/20 (MIDI)

Le confinement général de la population est prolongé d'une semaine sur le territoire. C'est ce qu'ont annoncé ce midi le Haut-commissariat et le Gouvernement. Un confinement strict prolongé jusqu'au lundi 13 avril à minuit. Décision qui, selon le communiqué officiel, pourra être revue en fonction de l'évolution de la situation épidémique.

Par ailleurs nous vous annoncions ce matin que la présidente de la province sud, Sonia Backès, était en isolement depuis la découverte d'un cas positif parmi ses collaborateurs. Il s'agit d'une personne qui ne travaillait plus à la province depuis le 22 mars mais qui avait rejoint la cellule de crise du gouvernement. L'exécutif confirme et précise que depuis hier, la direction des Affaires sanitaires et sociales mène son enquête pour identifier toutes les personnes-contact de ce cas positif. L’investigation est encore en cours au sein des cabinets des membres du gouvernement et des directions et services de la Nouvelle-Calédonie concernés, mais aussi auprès des bénévoles qui travaillaient au Centre Opérationnel du Gouvernement.

Les autorités de la Nouvelle-Calédonie se livrent à une évaluation de la situation, mais la communication pourrait se faire désormais par visio-conférence, y compris le point presse de 15h cet après-midi, que vous pourrez tout de même suivre sur RRB. 

Le président, Thierry Santa, fera un point sur la situation demain, samedi 4 avril. Quant à Sonia Backès, dont le test s'est révélé négatif, elle sera à nouveau testée dans quatre jours.

Le Secours Catholique s’associe à la Croix Rouge afin de pouvoir livrer les colis alimentaires et d’hygiène aux personnes dans le besoin. Le Congrès de la Nouvelle Calédonie vient également en aide à ces deux associations humanitaires. 2 millions de francs cfp ont été débloqués à la demande de son président, Roch Wamytan. Enfin, le Secours Catholique a été appelé en soutien pour accueillir les rapatriés calédoniens.

Pas de célébration commune pour les chrétiens ce dimanche ; à l’occasion de la fête des Rameaux, ni probablement pour Pâques. Une situation inédite dont nous avons parlé ce matin avec le père Apikaoua, vicaire général du diocèse de Nouméa qui était notre invité ce matin. L’occasion d’évoquer aussi la situation liée à cette crise sanitaire. Interview à retrouver sur notre site Internet.  

A Wallis et Futuna la situation sanitaire est bonne. Pour le moment, il n’y a aucun cas suspect, ni aucun cas avéré sur le Territoire. Plusieurs mesures ont été prises sur place. Il n’y plus de voyageur qui débarque depuis le 16 mars. Toutes les personnes placées en quarantaine à leur arrivée sur le dernier vol sont sorties en bonne santé. De son côté, l’hôpital a mis en place un plan en cas d’arrivée de l’épidémie. Enfin, l’Agence de santé et les autorités contrôlent les arrivées de fret.

En métropole, Edouard Philippe s’est montré mobilisé et déterminé lors d’une émission sur TF1. Le chef du gouvernement a déclaré : nous sommes dans un combat long, dur, mais la digue tient.

J’ai de la lucidité sur la difficulté de la tâche, sur ce que vivent les soignants et sur l’angoisse de nos concitoyens a-t-il ajouté, en précisant qu’il avait aussi beaucoup d’espoir, parce que le système hospitalier et les réponses publiques et privées étaient à la hauteur de la crise.

La crise qui reste très sévère avec 26.000 personnes hospitalisées, dont 6.400 en réanimation. Mais depuis 3 jours, le nombre d’admission dans les services de réanimations ont tendance à légèrement baisser, ce qui est un signe encourageant.

L’Union Européenne a de son côté annoncé un dispositif sans précédents pour soutenir les économies de ses pays membres. Elle prévoit de débloquer 100 milliards d’euros pour les différents plans de sauvegarde mis en place par chaque pays.  

Le Ligue belge de football a recommandé cette nuit pour nous de mettre définitivement fin au Championnat en cours face à la pandémie de coronavirus et d'accepter le classement actuel comme classement final. Une décision inédite en Europe qui doit être validée formellement le 15 avril. Concrètement c'est la phase des play-offs, disputée sous forme de mini-championnat de clôture, qui n'aurait pas lieu.