JOURNAL MIDI 22 07 19

JOURNAL MIDI 22 07 19

Et l’actualité de ce lundi est marquée par ce terrible drame devant le collège de Boulari ce matin. A l’heure de la rentrée des classes, un élève de 13 ans est décédé sous les roues d’un car scolaire. La gendarmerie a d’ailleurs lancé un appel à témoin pour connaitre les circonstances exactes de ce drame. Le conducteur du bus est en garde à vue pour être entendu.

Le maire du Mont-Dore Eddie Lecourieux, le vice-recteur Erick Roser et la membre du gouvernement en charge de l’enseignement Isabelle Champmoreau se sont rendus sur place.

La jeune victime est l’enfant d’un élu du conseil municipal du Mont-Dore. Il a été demandé aux parents des élèves du collège de venir récupérer leurs enfants pour la journée.

La thèse accidentelle a été confirmée concernant la macabre découverte de samedi matin à Ducos. Des témoins ont indiqué que la victime âgée d’une quarantaine d’années était passablement prise de boisson au moment des faits et qu’après être tombée à l’eau puis remontée sur la berge, elle s’est jetée de nouveau à l’eau mais cette fois de manière volontaire en vue de traverser le canal entre Kowé Kara et Rivière Salée. C’est alors que le quadragénaire aurait été emporté par le courant et se serait noyé. Une autopsie sera pratiquée aujourd’hui.

Grève du SGTI NC / CFE CGC devant le site SLN de Doniambo.

Le syndicat dénonce la non-application de plusieurs accords signés depuis un an.

A savoir, la non mise en place de mesures d’accompagnement concernant les conditions de travail prévues dans l’accord sur les 147h sur mines et celui des 12h sur l’usine. Mais aussi un point de litige concernant le non-respect de l’emploi local. Le syndicat espère reprendre aujourd’hui les négociations qui avaient été entamées vendredi avec la direction.

En métropole, cérémonie de commémoration ce week-end à Paris. Les autorités se sont souvenues de la rafle du Vel d’Hiv. Il y a 77 ans, 13.000 juifs, dont plus de 4.000 enfants étaient rassemblés par la police française, puis livré aux Nazis avant d’être envoyés en déportation.

A l’étranger, Teresa May présidera la nuit prochaine pour nous une réunion de sécurité. 3 jours avant de quitter Downing Steet, la première ministre britannique fera le point avec ses équipes sur la saisie d’un pétrolier britannique par les forces Iraniennes dans le détroit d’Ormuz.