JOURNAL : MERCREDI 21/10/20 (SOIR)

JOURNAL : MERCREDI 21/10/20 (SOIR)
L’hommage national à Samuel Paty relayé en Nouvelle Calédonie au collège de Magenta ce matin. Plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’appel lancé par le Gouvernement et le Haut-Commissariat pour rendre hommage à ce professeur d’histoire géographie assassiné à la sortie de son collège vendredi dans les Yvelines. Catherine Martinez et Mathieu Mermoud, deux professeurs d’histoire-géographie du collège de Magenta ont pris la parole pour dénoncer cet acte barbare et expliquer le rôle de l’enseignant. De nombreuses personnalités politiques du Gouvernement, de la Province Sud, et des communes du Grand Nouméa étaient présentes.  
Une seconde cérémonie a débuté ce soir à 18h au kiosque à musique de la place des cocotiers à l’appel de la ligue des droits l’homme. 

Un jeune homme d’une vingtaine d’année est mort dans un accident survenu ce matin au nord de Païta, dans le secteur du Pont de la Tontouta, aux environs de 6h45. Il était au volant d’un SUV qui circulait en direction de Nouméa, lorsqu'il a percuté un poids lourd qui arrivait en sens inverse. La collision a provoqué un suraccident : un pick-up s’est encastré dans le SUV. 3  passagers du véhicule ont été gravement blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger. Ce nouvel accident porte à 33 le nombre victimes sur nos routes depuis le début de l'année.

Antonio Nonnaro interné au CHS de Nouville.
La Cour d’Assises de Nouméa a reconnu ce midi le jeune homme de 25 ans coupable du meurtre de son frère Fabrice, et de menaces volontaires à l’aide d’une arme sur son autre frère Jérôme le 5 août 2018 à Canala. Mais les jurés l’ont surtout déclaré pénalement irresponsable. Ils ont jugé son discernement aboli aux moments des faits. Il a donc gagné le CHS Albert Bousquet pour y être hospitalisé sous contrainte complète pour une durée indéterminée. La Cour a suivi les réquisitions du ministère public et la plaidoirie de la défense, tous convaincus qu’Antonio Nonnaro était atteint d’une déficience mentale profonde et qu’il n’aurait jamais dû comparaître devant une Cour d’Assises.

Un coup dur pour Calédonie ensemble.
Dans un communiqué le parti annonce la décision du conseil d’Etat de confirmer le rejet des comptes de campagne de la liste Calédonie Ensemble de la province Nord aux élections provinciales de mai 2019.
C'est Gérard Poadja qui conduisait la liste et cette décision emporte également son inéligibilité pour une durée d'un an. 
Cette décision n’a pas d'effet sur son mandat de sénateur, mais Calédonie ensemble estime qu’elle est particulièrement inappropriée.

L’OCEF, le gouvernement et les éleveurs travaillent à déterminer les causes de l’ISPC. Une étude est menée pour tenter de comprendre pourquoi certaines carcasses de bovin présentent de l’eau dans les tissus et doivent donc être retiré du circuit de consommation. Il s’agit bien souvent de bêtes ayant subi une malnutrition durant les sécheresses. Le gouvernement qui écarte toute maltraitance animale dans le monde de l’élevage calédonien travaille par ailleurs à l’indemnisation des éleveurs.

Le 2ème comité de pilotage du cycle de travail "Nickel.NC" s'est clôturé ce matin. Cette initiative du gouvernement, qui consiste à réunir tous les partenaires du secteur nickel en Calédonie pour constituer un socle commun de connaissances avait commencé le 02 septembre dernier. Des groupes de travail autour de 6 thèmes différents se réunissent régulièrement et leurs travaux déboucheront à terme sur une définition de la stratégie nickel sur le territoire. Le président du gouvernement, Thierry Santa qui préside ce comité de pilotage a annoncé que depuis le début de la démarche de nombreux acteurs du nickel se sont faits connaître et souhaitent également participer aux réunions. La journée de conclusion, qui devait avoir lieu en décembre a donc été repoussée au mois de février 2021.
 
Les services de la météo ont prévenu : l’été qui approche sera sans doute humide et chaud, parce que la Nouvelle-Calédonie est cette année sous l’influence de ‘’La Nina’’. Nous y reviendrons demain matin avec notre invité à 7h30. Nous recevrons Thomas Abinoun, climatologue au centre Météo France de Nouvelle-Calédonie.