JOURNAL MERCREDI : 17/04/19 (SOIR)

JOURNAL MERCREDI : 17/04/19 (SOIR)
RRB vous le révélait pendant le journal ce midi : le député Philippe Gomès a été mis en examen le 04 avril dernier pour "prise illégale d'intérêt"… Il s'agit de l'affaire dite " de la centrale" qui avait contraint le député de la deuxième circonscription, sur décision du conseil constitutionnel en date du 29 novembre 2018, à démissionner de la présidence de Nouvelle Calédonie Energie, la société maître d'ouvrage dans le projet de centrale au gaz de la SLN. La justice calédonienne reproche au député de la deuxième circonscription d'avoir utilisé ses fonctions électorales entre 2016 et 2018 pour voter des subventions à NCE, ce qui constituerait le délit de prise illégale d'intérêt. C'est la Haute Autorité pour la Transparence de la vie publique qui a communiqué le dossier au parquet de Nouméa le 19 novembre dernier. Une information a été ouverte le 23 novembre et confiée à deux juges d'instruction. Et le 04 avril, Philippe Gomès a donc été mis en examen pour prise illégale d'intérêt. 

Il appartiendra désormais aux juges, aux vues de l'ensemble des éléments de l'enquête, de décider ou non de renvoyer Philippe Gomès devant le tribunal correctionnel. La prise illégale d'intérêt est passible de 5 ans de prison.

L'avenir en confiance veut moraliser la vie politique. Tous les candidats figurant sur cette liste ont notamment signé une charte de bonne conduite à travers laquelle ils s'engagent notamment, s'ils sont élus, à se montrer assidus à l'assemblée de province et au congrès, à représenter chaque habitant sans aucune distinction, à rechercher dans chaque décision l'intérêt général, ou encore à se retirer de leur mandat en cas de condamnation judiciaire.  La priorité est de réinstaurer de la transparence et de l'exemplarité en politique nous a dit Naïa Watéou, une jeune candidate de l'avenir en confiance.

Ce matin l'ensemble des candidats de la liste l'avenir en confiance se sont donc engagés en signant une charte, qui précise encore que tous les colistiers respecteront l'engagement politique de l'adversaire, et s'ils sont élus, à mettre en œuvre les mesures qui figurent dans le programme. Enfin, la charte prévoit que les futurs élus devront abandonner leur mandat en cas de condamnation judiciaire.

Messe de solidarité avec le diocèse de Paris ce soir après l’incendie destructeur de Notre Dame de Paris. Le père Ngo célébrera une messe à 18h en l’église du Vœu au Receiving. 

Cérémonie de la citoyenneté dans le Grand Nouméa.
L’hôtel de ville de Dumbéa va accueillir 191 jeunes majeurs à partir de 17h30.
Le maire Georges Naturel et son conseil municipal vont leur remettre leur carte d’électeur ainsi qu’un livret citoyen. Et une demi-heure plus tard, à 18h, c’est la commune de Païta qui en fera de même en salle du conseil municipal autour du maire Willy Gatuhau. 118 cartes d’électeurs seront remises à cette occasion. 

L’Association Résir relayait la Journée Mondiale du Rein aujourd’hui au Centre Culturel de Dumbéa. Des stands étaient à la disposition du public pour les informer et les sensibiliser à la santé rénale. Des ateliers ludiques étaient animés par les élèves de l’institut de Formation des Professions Sanitaires et Sociales. Des dépistages de risque d’insuffisance rénale étaient également proposés gratuitement.  

Le Mont-Dore continue de tracer « Le chemin de la paix »… 
Ce matin, en effet, le maire Eddie Lecourieux a officiellement inauguré le 8ème poteau sculpté qui matérialise cette démarche initiée l’an passé par Eric Gay. A noter toutefois que celui-ci a été érigé à l’entrée de la commune, sur le rond-point situé au carrefour entre les quartiers de Yahoué et du Pont-des-Français. Cette sculpture monumentale a été réalisée par des jeunes de Saint-Louis qui ont appris le travail du bous avec Jean-Marc Alerte.  

Les Conseillers Municipaux Juniors de Nouméa s’initient aux gestes de premier secours. La formation dispensée par la Croix Rouge a eu lieu dans la salle d’honneur de la mairie. Ils sont une dizaine à s’être portés volontaire cet après-midi. Un atelier mis en place sur proposition de la commission Vivre ensemble du CMJ de Nouméa.