JOURNAL : MERCREDI 05/05/21 (MIDI)

JOURNAL : MERCREDI 05/05/21 (MIDI)
Pendant près de 2 heures, les sénateurs ont débattu sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. 
Le sénateur Pierre Frogier a été le premier à s'exprimer :  constatant l’impasse actuelle, il propose, après avoir négocié deux accords, de savoir aujourd'hui négocier un désaccord. C'est pour lui l'assurance d'une coexistence apaisée, dans le respect de nos identités et de nos différences. Le cœur de cette proposition, c'est de redonner toute sa place à la collectivité provinciale, qui pourra partager certaines prérogatives de l’Etat, avec l’accord de ce dernier. Pour remplacer le gouvernement collégial, Pierre Frogier propose la constitution d’un collège médiateur, composé du représentant de l’Etat et des représentants des assemblées de provinces. Une proposition qui a reçu le soutien de Bruno Retailleau, le président du groupe Les Républicains. Le ministre des outremers a remercié le sénateur calédonien de mettre cette proposition sur la table. Sébastien Lecornu a détaillé ce qu'il attend de la prochaine réunion à Paris. Il affirme que l'Etat se tient prêt à organiser le 3ème référendum dès cette année ou en 2022, selon le résultat des discussions.

Des discussions compromises, puisque le FLNKS ne se rendra pas à Paris à la fin du mois de mai pour répondre à l'invitation du premier ministre. Le mouvement l’a annoncé ce matin, estimant qu'il n'y a pas d'urgence et il dénonce également le flou -dit-il - de l'ordre du jour et l'absence de discussions en amont. C'est l'une des décisions prises lors de la convention de Kouaoua le weekend dernier. Par ailleurs, le FLNKS s'est engagé à présenter un seul candidat à la présidence du 17ème gouvernement le 12 mai, date à laquelle le haut-commissaire aurait convoqué le gouvernement pour une nouvelle tentative d'élection. 

En Football, malheureusement, le rêve d’une nouvelle finale de Ligue des Champions s’est envolé pour le PSG. Déjà défait à l’aller 2 buts à 1, les parisiens se sont inclinés de nouveau au retour en Angleterre sur la pelouse de Manchester City 2 buts à 0. Les Citizens, mieux organisés, plus réalistes, ont contrôlé la rencontre. Les joueurs de Pepe Guardiola joueront leur première finale de Ligue des Champions face au vainqueur demain du duel entre le Real Madrid et Chelsea. Les deux équipes s’étaient quittées sur un nul 1 but partout.