JOURNAL : MARDI 23/02/21 (SOIR)

JOURNAL : MARDI 23/02/21 (SOIR)
Les discussions se poursuivent entre les indépendantistes, trois semaines après la chute du gouvernement. UC et UNI disposent chacun de trois sièges au sein du futur exécutif et chacun veut imposer son candidat. Face à cette impasse, le bureau politique du FLNKS a décidé ce matin, à l'unanimité des groupes présents, de reporter à une date ultérieure le congrès qui était prévu ce samedi

Le dispositif du chômage COVID se termine à la fin de la semaine et il ne peut être renouvelé, faute de gouvernement. Ce sont 2000 salariés des secteurs de l'aérien et du tourisme qui vont se retrouver en grande difficulté.
Le gouvernement démissionnaire ne peut qu'expédier les affaires courantes et il a notamment décidé l'accélération de la stratégie de vaccination

Signature de convention entre la CAFAT et Aircalin. Elle vise à encadrer les évacuations sanitaires d’urgences vers l’Australie. Aujourd’hui, la caisse se trouve confrontée à l’indisponibilité des appareils d’Air Alizé qui sont en maintenance et le personnel de la compagnie australienne spécialisée « Care Flight » ne peut plus venir en Calédonie sous peine de quatorzaine à leur retour même s’il ne descend pas de l’avion. Aircalin a répondu à la demande de la CAFAT en urgence. Pour la compagnie c’est l’occasion de faire voler ses avions.

Brève : le procès de Philippe Gomes de nouveau renvoyé. Son avocat, maitre Leborgne a demandé à ce que le procès soit jugé plus tard car il n’a pas pu se déplacer depuis Paris. L’audience a été programmée au 8 octobre. On rappelle que le député Philippe Gomes doit comparaitre dans l’affaire de la société Nouvelle Calédonie Energie pour des faits de prise illégale d’intérêt par un élu public dans une affaire dont il assure l'administration ou la surveillance » et « recel ».

L’ensemble des services municipaux de Kouaoua sont fermés aujourd’hui, et le resteront demain. 
Cette décision, prise par le maire et son conseil municipal, vise à manifester le ras-le-bol d’une grande partie de la population face aux exactions à répétitions dans la commune. Elles ont particulièrement visé le personnel du centre médico-social, et une enseignante. 

L’OPT, qui constate à Kouaoua une recrudescence d’actes de vandalisme et de dégradation sur ses équipements, a décidé également de fermer son agence aujorud’hui et demain.