JOURNAL : LUNDI 29/07/19 (SOIR)

JOURNAL : LUNDI 29/07/19 (SOIR)
Le service reprend demain sur le réseau Carsud, sauf sur la ligne B2… 
La décision a été prise cet après-midi, à l’issue d’une réunion entre la direction du GIE, le SMTU représenté par son président et son directeur, mais aussi le directeur de Promosud, le principal actionnaire. Cette rencontre a permis de faire le point sur les moyens qui peuvent être rapidement déployés pour garantir la sécurité des chauffeurs qui sont victimes d’agressions quotidiennement. Dernier incident en date : vendredi, Alexandra assurait la ligne B2 qui dessert le Val Suzon notamment. Elle a été agressée par un homme qui a tiré deux coups de fusil en l'air. Depuis Alexandra bénéficie d’une interruption temporaire de travail d’une semaine ; elle reste profondément choquée mais tient à rappeler que les chauffeurs de bus sont au service des populations. 

Au sortir de 3 jours où ils ont fait valoir leur droit de retrait, les conducteurs de Carsud reprendront donc du service dès demain matin. Seule la ligne B2 ne sera pas desservie cette semaine encore. Quant aux mesures qui seront rapidement mises en œuvre, elles consistent à renforcer les effectifs de vigilants, leur présence dans les bus et les amplitudes horaires. 

L'auteur de l'agression de la conductrice Carsud est en garde à vue.
Les investigations menées par les enquêteurs de la brigade de Gendarmerie de DUMBEA ont permis l’identification puis la localisation très rapide de l'individu.
Interpellé avec le concours du GIGN ce matin, l'intéressé est actuellement placé en garde à vue. Le fusil calibre 22-260 qui a probablement servi à la commission des faits a par ailleurs été saisie par les enquêteurs. 
L'homme, âgé de 34 ans, n'a jusqu'à présent jamais été condamné.
Il sera présenté demain matin devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une comparution immédiate. Il devra répondre de menaces de crime sur personne chargée d'une mission de service public, et violences volontaires ayant entraîné une ITT inférieure ou égale à 8 jours aggravées par 3 circonstances.   
La peine encourue est de 7 ans d'emprisonnement.

Alain Lazare restera maire de Boulouparis jusqu'en 2020. Mais il a annoncé ce weekend son intention de passer le témoin et de ne pas briguer un nouveau mandat. Mais il a organisé sa succession et c'est son premier adjoint, Jérôme Siret, qui mènera une liste intitulée "ensemble développons Boulouparis". Jérôme Siret est un exploitant agricole de 44 ans qui a déjà effectué deux mandats comme conseiller municipal et un mandat comme premier adjoint. Dans le journal tout à l'heure vous avez pu entendre le témoignage d'Alain Lazare, qui aura au total passé 47 ans à la mairie de Boulouparis, dont 24 comme maire de la commune.

Inciter les jeunes à participer à la prévention des risques… C’est le but du concours ACROVI pour Alcool Cannabis Route Violences lancé depuis juin auprès de tous les établissements scolaires du territoire, à l’initiative du gouvernement de la NC. Il doit permettre aux jeunes, du primaire au lycée, de concevoir des messages de prévention, par le biais de différents supports, pour sensibiliser les 6-18 ans aux comportements à risques. Les meilleures productions feront l’objet d’une large diffusion à la rentrée 2020. 42 classes issues de 20 établissements scolaires participent à cette 1ère édition.  

75 enfants ont visité ce matin la frégate le Vendémiaire, à la base Chaleix. Il s’agissait d’élèves de CM1/ CM2, des écoles Robert Burck, Henriette Gervolino et Mauricette Devanbez, de la ville de Nouméa. Une visite qui fait suite à des échanges avec l’équipage tout au long de la dernière mission du Vendémiaire dans la zone Asie-Pacifique de mars à juin dernier.

L’Handi-escalade arrive en Calédonie : la ligue, et notre champion du Monde, le cadre technique Bassa Mawem, ont convié deux ambassadeurs de prestige. L’athlète Philippe Ribière, atteint de poly-malformation, a acquis une notoriété internationale, dans des documentaires, pour ces performances sur des parois hors-normes. La jeune Solenne Piret, avec un bras malformé, vient de décrocher son deuxième sacre mondial d’escalade. Ils sont ici pour promouvoir ce sport, véritable philosophie de vie. L’objectif : promouvoir l’escalade pour tous sur le caillou, avec des ambitions de compétitions internationales.