JOURNAL : LUNDI 18/03/19 (SOIR)

JOURNAL : LUNDI 18/03/19 (SOIR)

Peut-être un pas vers une sortie de conflit. Les représentants des fonctionnaires ont fini par être reçu au Congrès. Après une journée de grève partout sur le territoire, à l'appel de la Fédération des fonctionnaires, une délégation s'est entretenue avec l'ensemble des groupes politiques du boulevard Vauban. Les élus ont donné une réponse favorable aux grévistes. Le mouvement est maintenu avant une proposition écrite.

La grève des fonctionnaires aujourd'hui a été suivie de manière éparse : forte mobilisation aux îles, notamment à Ouvéa, dans les écoles et les services communaux. De nombreux services publics ont été impactés, avec des perturbations, par exemple à l'OPT, dans les transports aériens, les services communaux ou dans les internats.

La séance du Congrès a pu reprendre vers 16h30. Les élus du Boulevard Vauban doivent étudier 11 délibérations. Plusieurs d’entre elles portent sur le statut et la formation des instituteurs et professeurs des écoles. Une nouvelle suspension est intervenu vers 18h30 au sujet du glissement des instituteurs de la catégorie B à A. Un sujet très polémique dans certains groupes indépendantistes qui se pose des questions sur le financement.

L’inquiétude de l’UGPE. Les parents d’élèves ont été reçu au gouvernement ce matin pour évoquer les violences aux abords des collèges et des lycées. Une nouvelle réunion est prévue jeudi. Autour de la table : L’UGPE, le Gouvernement, les forces de l’ordre et les coutumiers.

La Nouvelle Calédonie se recueille après le drame de Christchurch. 3 jours après les attentats dans les mosquées de Nouvelle Zélande, plusieurs cérémonies étaient organisées ce matin. Une minute de silence a été respectées à la CPS en présence du consul général néozélandais. Une cérémonie du même type a eu lieu dans le même temps au Mont-Dore.

1.320.000 francs. C’est la somme récoltée par l’ordre de Malte lors de sa quête annuelle du mois de Janvier pour lutter contre la Lèpre. Un argent qui servira directement au territoire, avec une rallonge de l’ordre de Malte France. L’ordre de Malte Nouvelle-Calédonie va le mettre à profit pour mener de nouvelles actions de dépistages. Il envisage aussi de recréer des veilleurs de santé au sein des populations.