JOURNAL : DIMANCHE 14/07/19 (MIDI)

JOURNAL : DIMANCHE 14/07/19 (MIDI)
Lara Grangeon tient son billet pour Tokyo !!!
La nageuse du CNC s’est qualifiée il y a quelques minutes pour les Jeux Olympiques 2020 !!!
Elle a fini 4e du 10km en Eau Libre aux championnats du monde à Gwangju en Corée du Sud. Elle a battu la championne du monde française Aurélie Muller mais également la championne olympique en titre la néerlandaise Sharon Van Rouwendaal. Lara a failli monter sur le podium pour seulement un millième de seconde ! Chapeau bas !!!

La ferveur nouméenne pour le défilé du 14 juillet ne se dément pas.
Le public est venu assister en nombre à la traditionnelle parade militaire le long de l’avenue du Maréchal Foch. Un beau défilé ouvert par le retour de la parade aérienne avec avions Gardian, Casa, et hélicoptères Pumas, écureuil de la gendarmerie et EC 135 de la sécurité civile. 
Les 56 marins australiens du HMAS Sirius ont ensuite ouvert le défilé des troupes à pied. Une parade chaleureusement applaudie, et qui s’est achevée au chant « Nengoné » des jeunes volontaires du RSMA de Koné. 
Un 14 juillet à Nouméa qui était le dernier pour le haut-commissaire Thierry Lataste, ému, et pour le général de division Thierry Marchand, le commandant supérieur des Forces Armées de Nouvelle-Calédonie. 

Hier soir déjà, le centre-ville de Nouméa a été investi par une foule nombreuse. Un public bigarré, composé de familles, de groupes d’amis ou de couples, de tous âges, heureux de profiter des festivités du 14 Juillet mises en place par la mairie de Nouméa. Du défilé des lampions au bal populaire, sans oublier l’incontournable feu d’artifice républicain, les spectacles et les jeux pour enfants, tous les ingrédients étaient réunis pour fédérer le public dans une ambiance conviviale, de haut en bas de la Place des Cocotiers. 

Hier, à la tombée de la nuit, les montdoriens se sont rassemblés pour attendre le feu d’artifice du 14 juillet. Pour la première fois, les festivités de la Fête Nationale avaient pour cadre la mise à l’eau du Vallon Dore. Avant le spectacle pyrotechnique, clou de la journée, les montdoriens ont pu profiter de diverses animations. La salle des communautés organisait également un thé dansant dans une ambiance disco et les piroguiers du Mont-Dore avaient programmé une course en Va’a avec pas moins de 150 rameurs. 

Au Mont Dore, la fête nationale rime avec… fête du sport ! Comme de tradition, les associations ont défilé ce matin, au complexe de Boulari, pour ouvrir une journée festive et conviviale, où toutes les disciplines sont représentées. Des centaines de personnes sont présentes depuis 8h30. Pour la première fois, les pratiques sportives ancestrales se mêlent aux activités plus "modernes". Les "i-sports" font leur apparition, avec des stands de sport virtuel qui font des émules chez les jeunes.

L’actualité nationale, c’est le traditionnel discours aux Armées d’Emmanuel Macron, à la veille du défilé du 14 Juillet sur les Champs Elysées. Devant la communauté militaire réunie à l’hôtel de Brienne, siège du ministère des Armées, le président de la République a annoncé la création d’un commandement dédié à l’espace, « devenu un champ de confrontation entre puissances ». Emmanuel Macron a également promis que « l’effort budgétaire pour la défense » sera tenu et il a remercié les militaires pour leur investissement dans la mise en place du Service National Universel. 

Les français sont encore dans le bon coup pour ce Tour de France 2019. Julian Alaphilippe a récupéré le maillot jaune à l'issue de la 8ème étape. Il a terminé 2ème, derrière le belge Thomas De Gendt. Un autre tricolore, Thibaut Pinot, s'est classé 3ème, après une collaboration avec Alaphilippe en fin de parcours. Pinot pourrait être un sérieux prétendant à la victoire finale.

En Boxe : retour gagnant pour Tony Yoka. Après 1 an de suspension, il a battu l'allemand Alexander Dimitrenko pour son 6ème combat chez les pros. Il a envoyé au tapis son adversaire, classé au 36ème rang mondial, dans la 3ème reprise. Grâce à cette victoire par arrêt de l'arbitre, Yoka, le français champion Olympique de Rio en 2016, reste invaincu chez les poids lourds professionnels.

Après une semaine de compétition aux Jeux du Pacifique de Samoa, l’heure est au bilan. Les Cagous ont réalisé de belles performances. Ça se voit au tableau des médailles. La Nouvelle Calédonie est en tête avec 91 médailles dont 42 en or. Derrière on retrouve le pays hôte, les Samoa avec 72 médailles dont 26 en or. C’est la Polynésie qui se classe 3ème avec 56 médailles dont 21 en or. Comme il est de tradition, aujourd’hui il n’y a pas de compétition, sauf exceptionnellement en tennis pour rattraper le retard. Il y a des matches de double mixte. 2 paires calédoniennes sont engagées.