JOURNAL : MARDI 20/10/20 (SOIR)

JOURNAL : MARDI 20/10/20 (SOIR)

La première affaire de la 3e session d’Assises est jugée depuis ce matin. Antonio Nonnaro comparait pour homicide volontaire à la tribu de Mya à Canala, le 5 août 2018. Il est accusé d’avoir tué son frère Fabrice en marge d’une fête de mariage. Les débats ont été suspendus après la plaidoirie de des parties civiles. Ils reprendront demain avec les réquisitions du ministère public et les plaidoiries de la défense. Tout l'enjeu est de savoir si le jugement de l'accusé a été altéré ou aboli au moment des faits. 

Oscar Temaru contre le procureur de la République de Papeete. Le dossier sera jugé demain, à Nouméa, devant le tribunal de première instance. Il s'agit, en fait, d'une affaire collatérale au dossier de radio Tefana.

Le président du gouvernement et le Haut-Commissaire animeront une cérémonie officielle, d’hommage à Samuel Paty, demain mercredi à 11h30 au collège de Magenta. Ils invitent la population Calédonienne à y participer. La cérémonie, après les discours, sera marquée par un dépôt de gerbe et une minute de silence. Mobilisation également de la ligue des droits de l’homme qui appelle à un rassemblement demain également, à 18h, au kiosque à musique de la place des Cocotiers.

Nous sommes officiellement rentrés dans une période « La nina » depuis le 1er octobre. Un phénomène météo qui va durer au moins jusqu’au premier trimestre 2020 et devrait être relativement intense. Selon les climatologues de météo France Nouvelle Calédonie, La Nina apporte en moyenne 20% de précipitation en plus. Les températures devraient être en hausse de 0.5 degré par rapport à la moyenne saisonnière. Et il devrait y avoir moins d’Alizé soutenu. En revanche, les cyclones qui se forment dans notre zone de surveillance devraient être plus nombreux mais moins intenses.

L’Agence Calédonienne de l’énergie et le CNAM, le conservatoire des arts et métiers, ont signé une convention cet après-midi. L’agence calédonienne va accompagner financièrement pendant 3 ans la formation d’une quinzaine de jeunes Calédoniens par an. Issus de BTS, ces jeunes vont ainsi pouvoir développer des compétences techniques dans le domaine des énergies renouvelables. Il s’agit de construire une filière spécifique aux énergies renouvelables, que le gouvernement entend continuer de développer dans les années futures.   

Notre magazine citoyen était consacré à la mi-journée au SNU le service national universel. Depuis le 12 octobre dernier plusieurs jeunes volontaires venus de toute la Nouvelle-Calédonie mais aussi de Wallis et Futuna participent à la première phase du SNU, une phase appelée séjour de cohésion. Une première phase qui sera suivie dans quelques semaines d’une phase dite de mission d’intérêt général. Il s’agira pour ces jeunes de s’engager pour un temps donné auprès d’une association par exemple.

L’actualité dans la région, et l’Australie vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’un centre de gestion du Pacifique. Il sera établi à Port-Vila, et doit aider les petits états de la zone à mieux répondre aux problèmes inerrants dans la région.