Radio Rythme Bleu
JOURNAL : 17 08 21 (MATIN)

16 août 2021 à 20:07

Le gouvernement souhaite imposer la vaccination obligatoire pour entrer sur le territoire. Une délibération en ce sens devrait être adoptée demain. Le haut-commissaire, lui, demande au gouvernement l’organisation, dès aujourd’hui, d’une réunion associant les services calédoniens et de l’Etat compétents notamment pour l’acheminement des agents nécessaires à la tenue de la 3eme consultation.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie souhaite durcir les conditions d’entrée sur le territoire et imposer la vaccination obligatoire. Une délibération en ce sens devrait être adoptée demain. Dès ce week-end, Louis Mapou a suspendu, le vol de passagers en provenance de Tokyo qui devait arriver aujourd'hui.

Le haut-commissaire demande au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie l’organisation, dès aujourd’hui, d’une réunion associant les services calédoniens et de l’Etat compétents. Il s’agira, notamment, de redéfinir, au besoin, les modalités d’acheminement, d’accueil au sein du sas sanitaire et d’hébergement des agents dont le déploiement est prévu pour garantir la sécurité et la sincérité de la 3e consultation référendaire.

Le Medef demande la mise en place d’une cellule de pilotage Covid réunissant le monde économique, les décideurs politiques, les partenaires sociaux, et les médecins. En réaction bien sûr à la décision du gouvernement d’annuler le dernier vol de passagers en provenance de Tokyo, la présidente du syndicat des patrons Mimsy Daly, estime qu’une fermeture totale des frontières n’est pas envisageable et prône une vaccination accélérée de la population. La Calédonie doit se préparer à l’introduction du virus, qui semble inéluctable. Le MEDEF estime qu’il est urgent d’échanger ensemble sur ces thématiques ; l’enjeu ne doit pas être politisé, car il faut convaincre et rassembler. Le Medef organisera le 27 août à la CPS les assises du Covid, où toutes les forces vives de Calédonie sont conviées, pour tenter de lancer une dynamique autour du dossier.

L’actualité internationale avec ces réactions en séries après la prise de Kaboul par les Talibans. Emmanuel Macron s’est exprimé à 5h pour nous. Vous avez pu suivre l’allocution du président de la république en direct sur radio rythme bleu… Il juge notamment que la priorité est de rapatrier à Paris, les ressortissants français ainsi que les afghans qui ont aidé notre pays. Et il appelle à la coopération internationale pour lutter contre le terrorisme. Autre prise de parole très attendues celle de Joe Biden vivement critiqué pour son annonce du retrait des troupes américaines d’Afghanistan. Sur place, c’est la panique, les populations tentent de fuir coute que coute. Cela a donné lieu à des scènes de chaos à l’aéroport de Kaboul. Des milliers d’Afghans essayent désespérément de prendre un avion. Certains n’ont pas hésité à monter sur le toit des appareils et en ont payé le prix de leur vie. Les soldats américains ont également abattu 2 hommes qui brandissaient des armes selon le pentagone.

En Cyclisme, Rein Taaramäe fait un coup double sur la Vuelta. L’Estonien de 34 ans s’est imposé lors de la 3e étape au sommet du Picon Blanco et s’est emparé du maillot rouge de leader. Au général, il devance de 25 secondes le Français Kenny Elissonde et de 30 secondes l’ancien leader le Slovène Primoz Roglic.

La communauté éducative est en deuil après le décès brutal, dimanche de Catherine Brinon à l’âge de 57 ans. Directrice de l’école publique de Téari à Koné, elle occupait également les fonctions de vice-présidente de l’USEP. Catherine Brinon portait également le projet en termes de communication pour le bulletin de l’USEP et elle était référente au sein de la commission vie statutaire de l’association.