JOURNAL : 13/02/20 SOIR

JOURNAL : 13/02/20 SOIR

Les élus de la Province sud en séance publique ce matin. Ils ont adopté la nouvelle politique éducative pour la période 2020 – 2024 présentée hier par la présidente Sonia Backès. Une politique dont l'ambition affichée est à la fois de moderniser l'école avec notamment l'arrivée du numérique, de l'ouvrir sur son environnement régional, d'améliorer la sécurité des établissements et de valoriser le métier d'enseignant. Les élus qui ont également adopté le plan d'urbanisme directeur révisé de la ville de Nouméa.

En début d'après-midi, les élus de la province sud recevaient l'équipe dirigeante de Valé Nouvelle Calédonie pour faire le point sur la situation de l'usine du sud. Il était bien sûr question de faire un point d'étape sur le changement de modèle économique décidé par Valé NC et ses conséquences. Le Pdg de Valé NC Antonin Beurier a annoncé que des discussions avaient lieu en ce moment avec trois candidats à la reprise de l'usine du sud puisque vous savez que le groupe brésilien a décidé de céder 95% de sa participation.

Anticiper le Dumbéa de 2040 et conserver sa qualité de vie, telles sont les ambitions de Georges Naturel et de son équipe « pour une ville à votre image ».Cet après-midi, le maire, et candidat à sa succession, présentait le programme de sa liste après avoir rappelé son action lors des deux précédents mandats. Il a ainsi été évoqué l’assainissement des finances de la commune et les grands chantiers qui ont été menés tels que le Médipole, le Néobus, et prochainement l’ouverture de la résidence universitaire, de la marina de Nouré ou encore du cinéma. A présent, Georges Naturel entend implanter un vrai marché municipale, un stade de 3 000 places, réaliser des aménagements pour connecter Dumbéa Nord et Sud, mais aussi une liaison routière entre Koutio et Ducos, ou encore lutter contre les nuisances sonores. Georges Naturel et son équipe qui ont reçu le soutien plein et entier de Gil Brial.

Autre annonce celle de Wilfried Weiss. Le maire de Koumac va briguer un nouveau mandat. Il conduira une liste baptisée, comme lors du scrutin de 2014, « Pour le progrès communal ». Et il s’appuie sur un bilan qu’il juge très positif. La liste de Wilfried Weiss comportera des membres de l’équipe sortante, mais aussi des nouveaux. Elle sera officiellement présentée dans quelques jours, ainsi que le programme qu’il entend mettre en œuvre dans les 6 ans qui viennent.

Une rentrée scolaire placé sous le signe de la bienveillance et du bien-être. Isabelle Champmoreau, membre du Gouvernement en charge de l’enseignement et Éric Roser, le vice-recteur présentait, ce matin, les grands axes de cette année scolaire 2020. Cette année se sont près de 67.000 élèves qui prendront le chemin de la maternelle, de l’école, du collège ou du lycée. Des enfants qui seront répartis dans les 338 établissements que compte le secteur public. L’enveloppe destinée à l’enseignement secondaire public et à l’enseignement privé est de l’ordre de 52,1 milliards de francs.  

Un nouveau directeur est arrivé à la tête du Camp Est. Philippe Peyron, a pris ses fonctions le 3 février dernier. Il succède à Régis Baudoin. Agé de 61 ans, il a été notamment directeur interrégional des services pénitentiaires de Marseille, de Dijon ou encore directeur de la maison d’arrêt de Lyon. Précisons qu’en juin dernier, Philippe Peyron avait découvert le territoire à l’occasion d’un intérim de 3 semaines au sein du Camp Est.