JOURNAL : 10/04/20 (MATIN)

JOURNAL : 10/04/20 (MATIN)

Aucun cas de Coronavirus n'a été détecté hier sur les 74 tests réalisés. Il y a toujours 18 cas confirmés et 1 malade est en réanimation au Médipole. C’est dans ce contexte que le gouvernement lance un appel à projet pour la fabrication de masques à usage non sanitaire. A terme, on envisage la création possible d'une filière "masques" en Nouvelle-Calédonie. Le gouvernement invite les artisans et les industriels à se faire connaître auprès de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat ou de la CCI qui sont les relais de l'exécutif pour identifier les capacités de production locale. 3 vols de rapatriés sont prévus entre aujourd’hui et dimanche. Des Calédoniens bloqués à Tokyo, Wallis et Tahiti vont rentrer en Nouvelle Calédonie.

Aujourd’hui, un vol en provenance de Wallis et Futuna avec une quarantaine de personnes doit atterrir à La Tontouta. Dimanche environ 130 personnes en provenance de Papeete arriveront sur le Territoire. Un vol arrivera également de Tokyo avec des passagers venant d’Asie et d’Amérique. Le syndicat des agences de voyage rappelle que c’est le Gouvernement qui a la main sur cette opération de rapatriement, mais les agences restent mobilisées auprès de leurs clients.

Emmanuel Macron en visite à Marseille. Le Chef de l’Etat a rencontré le controversé professeur Didier Raoult. Le chef de l'Etat est resté 3h30 à l'Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection, dont il a visité les installations modernes avant de s'entretenir avec le professeur Raoult, sans la présence de journalistes. Le spécialiste des maladies infectieuses lui a présenté la dernière étude de ses services, pas encore officiellement publiée, qui confirme, selon lui, l'efficacité de l'hydroxy-chloroquine. Des résultats dont un certain nombre de médecins et de scientifiques mettent la portée en doute.

Confusion autour des masques en métropole. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a demandé aux préfets de retirer les arrêtés pris par des maires pour rendre obligatoire le port de masque dans la rue. Quelques maires ont en effet suivi les préconisations de certains médecins appelant au port du masque, même artisanal, lorsque nous sortons. Christophe Castaner s’y oppose. Devant l’Assemblé Nationale, il a demandé aux préfets d’intervenir car ces arrêtés risqueraient d’envoyer un message trompeur à la population. Jusqu’à aujourd’hui seulement 3 communes avait pris ce genre d’arrêté. Val d’Isère, Royan et Sceaux, mais des villes comme Cannes, Paris ou Nice commencent à y réfléchir pour l’après confinement.

Economie. Le plan de sauvegarde doublé en France. Une annonce du ministre de l’économie Bruno Lemaire face à la très forte récession. Il va passer de 45 à 100 milliards d’€. La dette va donc passer à 112% du PIB pour financer les mesures. Pour Bruno Lemaire, « le redressement économique sera long, difficile, couteux et demandera l’effort de tous les Français. »

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie le nombre de patients en réanimation en France a enregistré une baisse : avec 7.066 personnes soignées, soit 82 de moins que mercredi. Dans le pays, la barre des 12 000 morts depuis le début de la crise a été franchie. 90 000 personnes ont officiellement perdu la vie du coronavirus dans le monde.

Alors que le tennis mondial est à l'arrêt depuis la mi-mars, le patron de l’ATP espère une reprise au mois d’aout, mais rien n’est certains. Andrea Gaudenzi, s’est dit confiant dans le fait que la tournée aux Etats-Unis pourra commencer avec les Masters 1000 à Toronto et Cincinnati, puis l'US Open. L’italien reste malgré tout prudent dans la mesure où personne ne peut prédire quand l’épidémie de coronavirus prendra fin.