JOURNAL: 09/01/19 (MATIN)

JOURNAL: 09/01/19 (MATIN)

A la Une de l'actualité : un pompier gravement brûlé sur le front des incendies à Koumac. Le plan Orsec feu de forêt de niveau 2 a été déclenché hier après-midi, pour un incendie qui sévit à proximité de la zone industrielle de Kokondo. Déjà près de 800 hectares de brousse sont partis en fumée. Des habitations et des bâtiments d'entreprises ont été évacué hier matin. Un dispositif important a été déployé, avec 2 hélicoptères bombardier d'eau. Le soldat du feu grièvement blessé a été évacué hier soir par l'avion du SAMU au Médipole. Nous n'en savons pas plus pour l'heure sur son état de santé.

Le gouvernement de Nouvelle Calédonie interdit l'importation des yaourts. Réuni en séance hebdomadaire hier, l'exécutif a adopté trois mesures dites "STOP", qui mettent fin à l'importation des yaourts aromatisés ou additionnés de fruits, des produits laitiers fabriqués avec d'autres ferments, et des fromages blancs. Un ensemble de mesures destiné selon le gouvernement à réguler le marché et protéger la production locale. Un vote vivement critiqué au sein même du gouvernement par le Rassemblement et les Républicains Calédoniens, qui ont voté contre ces arrêtés.

La clinique Kuindo-Magnin pourrait engager dès lundi une procédure de cessation de paiement devant le tribunal du commerce. La renégociation du prêt qu’elle avait contracté avec les organismes payeurs, et qui lui aurait permis de baisser le loyer qu’elle verse au propriétaire des murs, PHP, a apparemment échoué.  Si cette mise en cessation de paiement devait se confirmer, elle permettrait à la clinique de geler ses dettes, et donc d’honorer son loyer. Pour la suite, le tribunal de commerce devrait mandater un administrateur judiciaire, chargé de régler ce dossier avec les acteurs concerné. 

Les méduses à filament bleu affolent Magenta. Plusieurs physalie ont été observée. Des baigneurs ont été piqués. Il est conseillé de ne pas se mettre à l’eau en cas de présence de cet animal particulièrement venimeux. En cas de brulure, sortez de l’eau et aspergez-vous de vinaigre avant de retirer les filaments urticants.

L’actualité nationale, avec la cagnotte de la discorde, qui a créé une très vive polémique. Cette cagnotte, c’est celle qui avait été lancé en soutient a l’ancien boxeur Christophe Detinger, dont la garde à vue a été prolongée pour des violences sur des gendarmes samedi dernier à Paris. En l’espace de quelques heures, et avant d’être fermée, cette cagnotte a permis de récolter plus de 117.000 euros. Une cagnotte qui a semé l’indignation dans la classe politique, et les syndicats de policiers. Le versement sera directement affecté à l’avocat de Christophe Detinger et qu’il n’y aura pas d’intermédiaire.

L’actualité dans le Monde : cela fait maintenant 18 jours que le shutdown aux Etats-Unis est en cours. Faute d’accord politique, les services fédéraux sont presque tous à l’arrêt. Les fonctionnaires fédéraux sont en congés sans soldes. Le point de blocage, c’est la promesse de Doald Trump de construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique. Face à cette crise, le président des Etats-Unis va prendre la parole depuis la Maison Blanche.

L'actualité sportive : première victoire d'étape de Sébastien Loeb sur le Dakar 2019. Le français s'est imposé à l'issu de la 2ème journée de course au Pérou, au volant de sa DKR 3008. C'est le Sud-africain Giniel De Villiers qui a pris la tête du classement Auto sur Toyota. En Moto, l'autrichien Matthias Walkner gagne la 2ème étape au guidon de sa KTM Red Bull, tandis que Joan Barreda et sa Honda garde les commandes du général.

Du Football: 2 matchs de championnat, et un match de coupe de la Ligue. Lyon reçoit Strasbourg en ¼ de finale de la Coupe de la Ligue. Et pour le compte de la 18ème journée de championnat, Nantes affrontes Montpellier, tandis qu'Amiens accueille Angers.

L’académie de rugby du pacifique ouvrira ses portes en Calédonie dès la prochaine rentrée scolaire. Portée par Willy Taofifénua, qui est venu nous annoncer la bonne nouvelle hier soir dans le journal, cette académie va permettre à une vingtaine de jeunes de 18 à 21 ans de poursuivre leurs études, tout en se préparant à un éventuel départ en métropole pour le haut niveau. Une académie qui a reçu l’aval de la fédération française de rugby.