JOURNAL 05/05/21 (MATIN)

JOURNAL 05/05/21 (MATIN)

Près de deux heures de débat au Sénat autour de l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie. Le sénateur Pierre Frogier a été le premier à s'exprimer pour constater que nous sommes dans une impasse et proposer après avoir négocié deux accords, de savoir aujourd'hui, négocier un désaccord. C'est, pour lui, l'assurance d'une coexistence apaisée, dans le respect de nos identités et de nos différences. Le cœur de cette proposition, c'est de redonner toute sa place à la collectivité provinciale. 

Une proposition qui a fait réagir dans l'hémicycle de la Haute Assemblée. Elle a reçu le soutien de Bruno Retailleau, le président du groupe Les Républicains. Le ministre des outremers a remercié le sénateur calédonien de mettre cette proposition sur la table. Sébastien Lecornu qui a détaillé ce qu'il attend de la prochaine réunion à Paris. Il affirme que l'Etat se tient prêt à organiser le 3ème référendum dès cette année ou en 2022, selon le résultat des discussions.

Dans le reste de l’actualité du territoire. Faut-il augmenter la CCS pour équilibrer le budget 2021 de la Nouvelle Calédonie ? C'est en tous cas la recommandation de la chambre territoriale des comptes, dont l'avis très attendu sur le budget a été publié hier après-midi au journal officiel. Le budget de reversement aux établissements publics et chambres consulaires est inchangé. Celui de reversement aux collectivités augmente grâce aux bonnes rentrées fiscales 2020, mais le budget d'investissement perd 50%, à seulement 4,5 milliards de francs. Il fait les frais notamment des dépenses liées à la crise sanitaire.


Adoption hier par le Congrès du taux directeur d’évolution des dépenses hospitalières pour l’exercice 2021. Il a été fixé à 0.3%. Les centres hospitaliers publics disposeront de la même enveloppe que l’an dernier sauf le CHT qui va bénéficier de 100 millions supplémentaire pour financer les transplantations de rein. Une activité qui par ailleurs permet de réaliser une économie de 350 millions de francs sur les évacuations sanitaires. Mais tous les conseillers en conviennent, il va falloir vite solutionner les problèmes de trésorerie pour ne pas détériorer la qualité des soins.  

En métropole, le deuxième jour du procès de Nordhal Lelandais. Il est jugé pour le meurtre du caporal Arthur Noyer. Nordahl Lelandais a livré sa version des faits, affirmant qu’il n’avait jamais eu l’intention de donner la mort à Arthur Noyer. Selon lui, le jeune militaire l’aurait soupçonné de lui avoir volé son téléphone et aurait commencé à lui donner des coups, il se serait défendu et Arthur Noyer serait tombé KO. Une version qui n’a pas convaincu l’avocat de la famille d’Arthur Noyer, Maître Bernard Bouleau. L’image de Nordahl Lelandais a par ailleurs été écornée par le témoignage de ses ex-compagnes, qui l’ont décrit comme un homme parfois impulsif, inquiétant, et violent.

La politique. Les Républicains écartent l’hypothèse d’une exclusion de Renaud Muselier après son alliance en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’intéressé a par ailleurs tenté de « clarifier la situation » après le ralliement de la liste LREM à la sienne pour les élections en région PACA. Il n’y a pas et il n’y aura pas d’accord avec En Marche », a affirmé Renaud Muselier, qui s’est déclaré je cite, « sensible à tous les soutiens qui se manifestent dans le cadre d’un risque Rassemblement national dans la région ».

C’est le grand jour pour le PSG. Le club de la capitale doit aller gagner à Manchester City pour se qualifier pour la finale de la ligue des champions. Lors de la demie aller, au parc des princes, les parisiens s’étaient inclinés 2 buts à 1. Touché au mollet, M’Bapé débute la rencontre sur le banc, il est remplacé par Icardi. Le coup d’envoi a été donné à 6h.