Vols limités jusqu'au 31 juillet

vols-limites-jusqu-au-31-juillet

Vous souhaitiez voyager en dehors de la Nouvelle Calédonie après le 31 mars ? Il va falloir patienter. Le gouvernement prolonge son organisation des vols internationaux jusqu’au 31 juillet 2021, sauf évolution favorable de la situation mondiale.

Le dispositif d’un à deux vols par semaine vers la métropole via Tokyo va donc perdurer encore plusieurs mois ainsi que les évacuations sanitaires depuis Sydney. "La raison principale c'est le fait que la compagnie Aircalin a besoin de s'organiser pour la réservation de ses billets explique Christopher Gygès, le porte-parole du Gouvernement. Si on n'avait pas cette prolongation, on retombait dans un système de vols commerciaux avec un risque d'annulation, et on ne voulait pas faire peser ce risque sur les usagers d'avoir des vols annulés. S'il y a un vaccin avant, on pourra réduire cette durée."

La quatorzaine reste évidemment en vigueur, mais avec une nouveauté. Les personnes qui souhaitent venir ou revenir en Nouvelle Calédonie pour un besoin impérieux, mais qui ne répondent pas aux critères pour la quatorzaine gratuite pourront effectuer une quatorzaine payante au tarif de d’environ 500.000F à l'hôtel Baurivage.

Si les vacances en métropole ne sont pas envisageables dans les prochaines semaines, peut-être que des bulles pourraient être mise en place. Des discussions existent avec le Vanuatu et Fidji, mais aussi la Nouvelle Zélande et l'Australie a confirmé Christopher Gygès. Des rotations ponctuelles seront affrétées dans la zone Pacifique. Ce sera le cas demain avec un vol à destination du Vanuatu, dont le retour à Nouméa est prévu le jeudi. Un autre vol pour la Polynésie Française aura lieu le 2 décembre avec un retour le lendemain.

Des rotations supplémentaires exceptionnelles de fret seront mises en place avant les fêtes. 6 vols en provenance de Tokyo sont programmés, à raison d’une fois par semaine entre le 25 novembre et fin décembre.