Alerte cyclonique 2 sur les communes BÉLEP, HIENGHÈNE, KAALA-GOMEN, KOUMAC, OUÉGOA, POUÉBO ET POUM

Vers une fin de conflit à la SLN ?

vers-une-fin-de-conflit-a-la-sln

Les inquiétudes qui pèsent sur l'avenir de la SLN vont-elles se dissiper dans les jours qui viennent ? Plusieurs réunions prévues seront capitales mais selon nos informations, un pas important pourrait être franchi. (photo Facebook SLN)

Alors que les récentes réunions n'avaient pas abouties à un accord, les différentes parties devraient se retrouver à nouveau autour de la table.

Deux syndicats, la CSTNC et l'USTKE sont à l'origine de ce mouvement social qui depuis plus d'un mois maintenant paralyse partiellement l'approvisionnement de Doniambo. Du côté de la CSTNC le blocage reste total car le syndicat refuse d'appliquer la réorganisation du temps de travail à 147h, et réclame l'intervention d'un médiateur. Plusieurs réunions avec la direction n'ont absolument rien donné sur ce point. 

En revanche, selon nos informations, l'USTKE parle à présent de discussions constructives qui pourraient aboutir à une sortie de conflit. André Forest nous a confirmé ce midi que le bureau confédéral de l'USTKE a clairement pris position dans ce sens hier même si rien n'est encore officiel. L'USTKE pourrait donc mettre fin à la grève en décidant d'appliquer les 147h mais en négociant à la marge de nouveaux avantages. Une position qui se rapproche donc de celle de la direction.

Mais il faudra sans doute attendre les trois réunions importantes prévues la semaine prochaine pour que les positions se fixent. C'est d'une part le conseil d'administration de la SLN qui aura lieu à Paris, immédiatement suivi par un nouveau comité central d'entreprise. Enfin, le 20 février, c'est le groupe Eramet qui publiera ses résultats financiers 2018. Des chiffres très attendus et qui, on s'en doute, seront décisifs.