Vale. Un actionnariat calédonien

vale-un-actionnariat-caledonien

Antonin Beurrier, le PDG de Vale NC doit faire un point de situation autour de l’offre de reprise de l’usine du sud retenu par Vale Canada. On connait déjà la structure de l'actionnariat et elle est originale avec 50% d'intérêts calédoniens.

La SPMSC détiendra 10% du capital, Promosud ou l'une de ses filiales, 10% également. 23% sera détenu par les employés et le management et enfin 7% sera ouvert à la société civile. Il sera en effet proposé à la population calédonienne, dès le premier trimestre 2021, de souscrire au capital.

Outre ces 50% détenus par des calédoniens, il y aura une participation d'un partenaire privé, en l'occurrence Trafigura qui sera minoritaire. L'investisseur ne détiendra que 25% de la nouvelle entité.
Les 25% restant seront détenus par la compagnie financière de Prony qui réunira des investisseurs industriels et financiers.

Une fois la cession effective, l'usine du Sud changera de nom. Elle s'appellera "Prony Ressources New Caledonia"

Ce montage financier représente globalement un tour de table de 120 milliards de francs et cette offre est appuyée par l’Etat au travers notamment d'apport à la défiscalisation et de garanties d'emprunt.

Avec cette offre de reprise qui devrait être officielle incessamment, tous les emplois seraient sauvegardés.
Les garanties environnementales seraient maintenues avec un doublement de l'investissement et le projet Lucy pourrait être lancé dès le mois de janvier.