VALE NC : vers une dépréciation ?

vale-nc-vers-une-depreciation

Vale NC reconnait les difficultés que rencontre l'usine du Sud. Dans un communiqué publié hier soir, l'opérateur confirme que le groupe brésilien Vale a procédé à une dépréciation comptable du site de Goro de 3 milliards de dollars à 1,6 milliard.

Le PDG de VALE NC, Antonin Beurrier doit s'exprimer publiquement mardi prochain mais des informations circulent avec insistance sur un nouveau modèle industriel. Et dans un communiqué, Générations NC demande une séance publique de l’Assemblée de la Province Sud sur la situation inquiétante de Vale NC.

Vale NC devrait, en effet, fermer sa raffinerie, en raison de problèmes techniques et financiers. Cela concernerait quelque 90 emplois mais une partie des employés de la raffinerie pourrait être redéployée sur le site. L'arrêt de la raffinerie serait justifié, notamment, par des coûts de production beaucoup trop élevés.

Vale NC renforcerait, en revanche, sa production de NHC, un produit intermédiaire peu raffiné. Elle poursuivrait également la production de cobalt et pourrait se lancer dans l'exportation de minerai brut avec un objectif de 2 millions de tonnes par an. Cette nouvelle stratégie a été présentée lundi, aux élus du Congrès, réunis en commission plénière à huis clos.  

Pour être mis en œuvre, ce nouveau modèle industriel supposerait, toutefois, une autorisation du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et une modification du code minier.  

On peut rappeler que Vale NC a déjà annoncé, il y a quelques semaines, le rééchelonnement jusqu'à 2024 au lieu de 2022 de son investissement de 50 milliards pour le projet Lucy de stockage des résidus secs. En 2019, l'usine hydro métallurgique ne produira que 25.000 tonnes de nickel alors que son objectif était de 40.000 tonnes. 

(Photo : Vale NC)