Une première centrale biogaz

une-premiere-centrale-biogaz-1

Réunis en collégialité ce matin, les membres du gouvernement ont pris un arrêté autorisant la construction d'une centrale biogaz. "Gadji Energie" sera située sur le site d'enfouissement des déchets du Grand Nouméa à Païta.

L’idée est portée par Enercal notamment. Elle est toute simple : il s'agit de se servir de nos déchets pour créer de l’électricité. En se décomposant, les ordures collectées dans le Grand Nouméa et dans certaines industries dégagent du méthane et du dioxyde de carbone. C’est la fameuse méthanisation avec laquelle on peut produire du courant. Le site permettrait d’augmenter de 1% le taux de couverture des besoins de la distribution publique par des énergies renouvelables. Et par ailleurs, la centrale évitera d’émettre environ 6000 tonnes de CO2 par an.

Pour pouvoir voir le jour, La Province Sud et la mairie de Païta doivent encore donner leur autorisation mais le Gouvernement espère que le projet d'un investissement de 360 millions CFP verra le jour d’ici un an.