Une page d'histoire il y a 80 ans !

une-page-d-histoire-il-y-a-80-ans

C’est aujourd’hui le 80e anniversaire du départ du glorieux 1er contingent du Bataillon du Pacifique (Crédit : DR).

Fanny Pascual, historienne, maître de conférence à l’UNC.
Des jeunes qui veulent poursuivre l'héritage de leurs aînés.

605 engagés volontaires venus de Polynésie, des Nouvelles-Hébrides, de Wallis et Futuna, et pour près de la moitié de Calédonie, quittent Nouméa à bord du paquebot Zelandia pour défendre la mère patrie. Des hommes recrutés puis formés par le capitaine Félix Broche, le chef et Papa du bataillon des guitaristes. Des patriotes, volontaires et non mobilisés, qui partent pour la plupart vers l’inconnu, avec le seul désir de marcher dans les pas de leurs glorieux anciens.

Le samedi 3 mai 1941, deux jours avant leur départ, le gouverneur Henri Sautot remet au capitaine Félix Broche, le drapeau du corps expéditionnaire du Pacifique en présence de nombreux calédoniens réunis autour du monument aux morts alors situé face à l’actuel commissariat. Deux jours durant lesquels les Calédoniens viennent saluer massivement le départ de ces courageux combattants. Une scène qu’ils revivront le 3 mars 1943 avec le départ cette fois du second contingent du Bataillon du Pacifique composé de 170 hommes épris de liberté.