Une liberté partiellement retrouvée

une-liberte-partiellement-retrouvee

Les calédoniens retrouvent partiellement leur liberté ce matin. Les mesures de confinement adapté décidées jeudi dernier par le gouvernement et l'Etat sont entrées en vigueur à minuit. Et pour une période de quinze jours.

Thierry Santa, le président du gouvernement
Laurent Prévost, le Haut-Commissaire
Christopher Gygès, le porte-parole du Gouvernement
Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge notamment de l'éducation

Un résultat rendu possible à la fois par le fait que les cas positifs dépistés en Calédonie sont tous des cas importés et qu’il n’y en pas eu de nouveau depuis plus de 2 semaines, par l'avance que le territoire a accumulée en matière d'expérience en étant impacté bien plus tard que la métropole, et par la décision de confinement général prise très tôt après la détection du premier cas. Autant de facteurs qui ont conduit le gouvernement et l'état à considérer que la Nouvelle Calédonie n'est probablement pas impactée localement par le covid-19. Et à décider de lever partiellement le confinement. 

Décision annoncée jeudi par le président du gouvernement qui dès le lendemain était l'invité d'Elizabeth Nouar dans Transparence. Et il a expliqué ce choix d'assouplir le confinement pour une période de quinze jours.

Depuis minuit donc, les calédoniens, sont à nouveau libres de circuler sur l'ensemble du territoire. Dans des conditions qu'a défini jeudi le haut-commissaire Laurent Prévost.

Ce matin la plupart des commerces et services vont pouvoir reprendre leur activité. Avec toutefois des limitations qu'a précisé le porte-parole du gouvernement Christopher Gygès.

Du côté de l'enseignement la rentrée scolaire va pouvoir s'effectuer en effectif réduit à partir de mercredi 22 avril en province sud et dans la province des îles alors qu'elle est décalée au 04 mai en province nord. Et c'est Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge notamment de l'éducation qui a détaillé les conditions de cette rentrée scolaire.

Et du côté des transports justement les lignes du réseau Tanéo vont reprendre leur service demain de manière habituelle. En respectant bien sûr les gestes barrières et en précisant que la vente de tickets à bord des bus ne sera pas possible. L'OPT annonce de son côté que toutes ses agences et annexes ainsi que le centre de traitement postal de Ducos ouvriront leurs portes aux horaires habituels à partir de ce matin. La distribution des 20 000 colis en attente et des courriers recommandés sera prioritaire. L'envoi de colis ne sera donc pas possible avant le 04 mai.