Un personnel de Tontouta positif

un-personnel-de-tontouta-positif

Le point presse du gouvernement était largement consacré à la découverte d’un cas local de coronavirus. Cela faisait 14 jours qu’aucun malade n’avait été dépisté hors quatorzaine. Le cas positif d’hier est le seul sur les 195 tests.

Le nouveau cas local a été détecté sur une personne travaillant sur la zone aéroportuaire de Tontouta et employé à l’enregistrement des passagers. Des personnels qui ne sont pas présents lors de l’arrivée des voyageurs pour limiter les risques de contamination. C’est donc lors de l’enregistrement des billets au départ ou lors d’un transit que la contamination a eu lieu. La DASS cherche donc évidemment à remonter la chaine de contamination.

D’après les premiers éléments, ce malade a présenté des signes qui ne sont pas spécifiques de la covid depuis lundi dernier. Son test PCR s’est révélé positif hier. Il aurait donc pu être contaminée à partir du 8 mars et a donc travaillé sur les départs de 7 vols entre le 8 et cette semaine. Pour le déterminer précisément, la nature du coronavirus est importante. C’est pourquoi une recherche de variant sera faite sur son prélèvement à la fois localement, mais aussi au centre de séquençage métropolitain. 

La DASS a donc recherché et identifié les personnes contacts du malade depuis le 19 mars, soit 3 jours avant l’apparition des symptômes, c’est là qu’une transmission est possible. 6 personnes ont été identifiées, 5 sont déjà isolées à l’hôtel. Et là dernière doit être contactée aujourd’hui pour suivre la même procédure.

Ce nouveau cas travaillait donc au contact des personnes potentiellement positives et était de ce fait prioritaire pour la campagne de vaccination. Mais elle avait attendu avant de le faire. Christopher Gygès le porte-parole du gouvernement a rappelé que la stratégie du gouvernement passait par la vaccination. 

Ce nouveau cas vient casser la dynamique favorable des derniers jours. On sait que le gouvernement a donc décidé de décaler ses annonces sur la suite du confinement à demain au lieu de cet après-midi. Alors plutôt mauvais signe ? Le porte-parole du gouvernement, estime qu’il n’est pas envisageable de déconfiner totalement la population la semaine prochaine. C’est pourquoi, les centres d’accueil des enfants des personnels prioritaires resteront ouvert durant les vacances. 

On attend maintenant les annonces de Thierry Santa, le président du gouvernement et Laurent Prévost, le haut commissaire. Elles sont auront lieu demain mais l’heure n’est pas encore communiquée.