Un parti des retraités ?

un-parti-des-retraites

L'intersyndicale des retraités déplore de ne pas être suffisamment entendue par les pouvoirs publics. C'est pourquoi, elle n'exclut pas de se lancer en politique pour peser davantage dans les décisions même si ce n'est pas sa mission première.

L'intersyndicale des retraités avait convoqué la presse ce matin pour dresser le bilan de son action et surtout évoquer ses prochains combats.
Il y aura bien entendu l'amélioration de la carte senior. L'intersyndicale demande à ce que de nouvelles offres d'aides aux retraités soient proposées. 
Autre cheval de bataille, les retraites complémentaires. Les syndicats rencontreront la mission d'Humanis présente sur le territoire mi-avril pour lui faire part de leurs inquiétudes concernant une éventuelle réforme du système Agirc-Arcco au profit d'un modèle calédonien. 
Enfin, les retraités de la fonction publique d'Etat ont demandé l'inscription à un numéro de sécurité sociale unique afin que les retraités Calédoniens résidant en métropole ne soient plus considérés comme des "migrants". Cela permettra de faciliter les demandes de remboursement pour les retraités calédoniens vivant en métropole notamment. 
Pour peser dans les décisions, l'intersyndicale demande à rentrer dans différentes instances comme le CESE ou encore la CAFAT afin de donner son avis sur les sujets concernant les seniors.
Si cela ne suffit pas, les syndicats n'excluent pas de créer un parti politique des retraités. L'annonce n'est pas encore officielle. Impossible de savoir si une liste sera constituée pour les prochaines provinciales. Une chose est certaine, l'intersyndicale convoque une assemblée générale au kiosque à musique de la place des cocotiers le 9 avril à 9h.