Un engrais de poisson commercialisé

un-engrais-de-poisson-commercialise

Organika, un produit biostimulant à base de déchet de poisson est commercialisé à partir d’aujourd’hui. Il est fabriqué à Lifou, au sein de l’UTDP, l’Unité de traitement des déchets de poisson inaugurée en septembre 2018.

Cette unité pilote transformera les déchets de poisson issus de la pêche professionnelle. L’UTDP offre une capacité de production jusqu’à une tonne six par semaine. Le site pour fabriquer cet engrais naturel de Lifou n’a pas été choisi au hasard. Il se trouve près de la poissonerie "qui génère 10 à 20 tonnes de déchet par an. C'est l'occasion de tester un procédé industriel à une petite échelle et commencer à voir si l'on est capable de le maîtriser. C'est aussi l'idée d'évaluer la faisabilité de changer d'échelle demain pour traiter l'ensemble des déchets de la grande terre" nous explique Pablo Chavence, le responsable du pôle marin à l’Adecal-Technopole.

Traditionnellement les déchets de poisson sont utilisés pour les plantes. Organika s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels du jardinage et de l’agriculture. 

Ce produit n’est disponible que sur le site de production à Lifou pour le moment, mais dès ce week-end vous pourrez le retrouver sur le stand d’Alter-Native à Nouville lors du salon du jardinage et de la motoculture.