Un cas faiblement positif

un-cas-faiblement-positif

150 tests de dépistage ont été effectués ce mardi. Parmi eux, un cas s’est révélé faiblement positif.

Un cas faiblement positif au Covid-19 a été détecté aujourd'hui sur le territoire.
Le haut-commissariat et le gouvernement précisent qu'il s'agit de l'un des gendarmes mobiles arrivés le 17 mai 2020 en Nouvelle-Calédonie en provenance de la métropole et qu'il s'agit d'un "cas contact".
L'un des gendarmes avait été testé positif, le 1er juin, à l’issue de la quatorzaine effectuée dans la caserne de La Tontouta conformément au protocole DASS / DIASS*.
Les militaires de cette compagnie sont tous restés en confinement dans la zone militaire dédiée et isolée du reste de la base, et ils n'en sont pas sortis. Les investigations menées par les services de la DASS et de la DIASS ont permis d’identifier de potentiels "cas contacts" et de nouveaux tests ont donc été réalisés.
Il s’avère que, pour l’un des gendarmes mobiles, le résultat s’est révélé faiblement positif au Covid-19, ce mardi 9 juin.
Comme le prévoit le protocole, ce militaire a été transféré à l’unité Covid du Médipôle.
Il y restera jusqu’à ce que deux tests effectués à 48h d’intervalle se révèlent négatifs.

*Direction des affaires sanitaires et sociales de la Nouvelle-Calédonie / Direction interarmées du service de santé en Nouvelle-Calédonie