Toujours pas de vols internationaux

toujours-pas-de-vols-internationaux

Le gouvernement a prolongé l’arrêté de suspension des vols réguliers internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie jusqu’au 24 octobre 2020.

Le gouvernement s’est réuni ce matin. Et comme nous vous l'annoncions ce midi, il a finalement décidé de retirer l’examen des 3 projets de lois du pays concernant le code minier, et notamment la question des exportations de minerai.

En revanche le gouvernement a prolongé l’arrêté de suspension des vols réguliers internationaux au départ et à destination de la Nouvelle-Calédonie jusqu’au 24 octobre, au lieu du 31 juillet. Un dispositif simplifié de gestion des départs et des entrées en Nouvelle-Calédonie entrera en vigueur à compter du 1er août. Ces mesures permettront à la Nouvelle-Calédonie de continuer à maîtriser ses frontières afin de limiter le risque d’introduction du coronavirus.

Le flux des passagers entrants sera conditionné par le nombre de places disponibles en quatorzaine hôtelière, plafonné à 300 chambres. Le test de dépistage à l’issue de la quatorzaine est maintenu. Quant au programme des vols il reste restreint à un vol par semaine en provenance de Paris et trois vols par semaine à destination de la capitale. Le transport maritime international reste totalement suspendu.

Renforcer l’attractivité de la Nouvelle-Calédonie auprès d’investisseurs métropolitains mais aussi étranger en les accompagnants jusqu’à la mise en place de leurs projets, c’est l’objectif de la structure « Choose New Calédonia » qui a été présentée cet après-midi au Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Il s’agit d’une structure intégrée à la Direction des Affaires Economiques du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie. Une structure qui sera dans les semaines et les mois qui viennent l’interlocuteur unique des futurs investisseurs, afin que ces derniers soient accompagnés à chaque étape de leur projet sur le territoire.