Sur la route des JO 2024

sur-la-route-des-jo-2024

La préparation olympique de certains athlètes de la région passera par la Nouvelle Calédonie. 4 structures sportives calédoniennes ont obtenu le label « centre de préparation des Jeux Olympique 2024 ». L'une au Mont Dore et trois à Dumbéa.

L’ambition de Paris 2024 est de faire vivre les Jeux dans toute la France. Et la Nouvelle Calédonie n’y échappera pas. Le complexe d’haltérophilie de Boulari au Mont Dore ainsi que 3 structures de Dumbéa la salle des arts martiaux, le centre aquatique et le terrain de rugby pourront accueillir des sportifs de la région comme l’explique Christophe Dabin, le président du CTOS. Des aides de l'Agence Nationale du Sport (ANS) seront aussi possibles pour les structures accueillantes et les équipes qui viendront se préparer. Paris 2024 pourrait ouvrir de nouvelles candidatures ce qui pourrait permettre à la ville de Nouméa de se positionner pour le mur d’escalade de Magenta ou à la province Sud pour le Centre des Activités Nautiques de la Côte Blanche.

Dans un autre domaine, le CTOS lance le programme « Les ailes du sport » avec l’OPT pour favoriser la mixité. L’objectif est d’encourager l’accès des femmes bénévoles aux instances dirigeantes des associations sportives. Les femmes qui souhaitent participer à ce programme peuvent candidater jusqu’au 13 décembre. Elles pourront suivre une formation de 44h au 1er semestre 2021.

Enfin le CTOS annonce aussi la mise en place de la carte passerelle qui permet aux jeunes licenciés de l’USEP des classes de CM1 et CM2 de s’essayer au sport dans un club. Ils pourront tester gratuitement plusieurs disciplines dans plusieurs clubs entre le 15 février et le 31 mars.