SLN. Le futur directeur arrivé

sln-le-futur-directeur-arrive

Colin Mac Gibbon, désigné par le groupe Eramet le 27 novembre dernier, sera nommé officiellement au cours du CA de la SLN le 14 février prochain. Il va succéder à Bernard Laflamme avec la mission d'achever la mise en place du plan de performance.

Colin Mc Gibbon

Et c'est donc un écossais qui va succéder à un québécois. Bernard Laflamme était sorti de sa retraite il y a deux ans pour prendre la direction de la SLN et l'ancien joueur de Hockey sur glace va donc quitter le territoire dans quelques semaines. Son successeur, Colin Mac Gibbon est un ingénieur écossais de 54 ans. Il arrive tout droit de Madagascar où il était, depuis 2018, vice-président des opérations de l'usine hydro-métallurgique du groupe Sumitomo de Toamasina, spécialisée dans la production de nickel et de cobalt. Il avait auparavant dirigé des unités du groupe Rio Tinto, en Australie mais aussi en France, comme directeur général de Dunkerque Aluminium. En début d'après-midi aujourd'hui Colin Mac Gibbon a été reçu par le président du gouvernement Thierry Santa, en compagnie du président de la SLN Dominique Katrawa et de Bernard Laflamme. 

Le challenge est d'importance. Le plan de sauvetage comprend le plan de performance avec notamment la mise en place des 147h et de la réduction des coûts de production. Un plan essentiel à la survie de l'entreprise qui doit aussi profiter de la relative embellie des cours du nickel pour refabriquer du cash. Dans ce contexte, difficile de comprendre le blocage actuel du site de Thio qui dure maintenant depuis dix jours. Bernard Laflamme insiste d'ailleurs. Il faut que tout le monde comprenne bien que le plan de sauvetage doit être appliqué dans son intégralité. 

Pour l'instant, Colin Mac Gibbon est donc directeur général adjoint de la SLN. Sa nomination au poste de directeur général sera effective le 14 février prochain.