Rugby. "On peut s'attendre à tout"

rugby-on-peut-s-attendre-a-tout

Les choses sérieuses commencent ce soir pour le XV de France. Les bleus sont attendus au tournant, pour leur entrée en lice dans cette coupe du Monde au Japon. Crédit : l'équipe

Patrick Navarro en direct du Japon
Sébastien Vahaaamahina

Les Français affronteront les Pumas argentins. Des adversaires sérieux. La composition annoncée ce soir : Médard - Penaud, Fickou, Vakatawa - Huget - Ntamack - Dupont - Alldritt, Ollivon, Lauret - Vahaamahina, Iturria - Slimani - Guirado – Poirot.

Pour le deuxième ligne calédonien du XV de France, Sébastien Vahaamahina, il faut s’attendre à tout avec les Argentins qui ont peut-être caché leur jeu sur le 4 nations. Même chose avec les tricolores, "avec l'équipe de france, on s'attendre à du bon, du pire ou du moins bon, on peut tout avoir". 

Rendez-vous à 18h15, ce soir pour en savoir plus. D’autres belles affiches à ne pas manquer : Australie / Fidji. Ça se sera dès cet après-midi, à 15h45, pour le compte de la poule D. Et puis en point d’orgue, ce soir : Nouvelle-Zélande / Afrique du Sud. Les All Blacks contre les Springboks. Une finale avant l’heure, dans la poule B! Coup d’envoi à 20h45.

Au Japon, c’est un évènement sans précédent, comme l’ont constaté les Calédoniens partis pour voir de leurs propres yeux ce début de coupe du Monde, à l’image de Patrick Navarro, le président de l’Olympique Nouméa Rugby : "c'est extraordinaire. Le service est génial, on sent que le Pays est prêt à accueillir les meilleures équipes. Les Japonnais sont tous derrières leur équipe nationale."