Roberto WEMA mis en examen !

roberto-wema-mis-en-examen

Le violeur de Houaïlou a été mis en examen cet après-midi.

Roberto WEMA a été mis en examen cet après-midi du chef de viol par le magistrat instructeur. L’information a été officialisée dans un communiqué de presse par le procureur de la République, Alexis Bouroz.

L'intéressé de 29 ans a nié l'intégralité des faits qui lui étaient reprochés et qui datent de 2017. Il a expliqué avoir pris la décision de se rendre du fait de la pression médiatique exercée. Il semblerait qu’il aurait bien bénéficié, sinon de l'aide, du moins de la complaisance d'un certain nombre de personnes durant sa cavale. Le Juge des Libertés et de la Détention a ordonné son placement en détention provisoire.

Roberto WEMA a confirmé par ailleurs être le conducteur du véhicule incriminé dans l’accident mortel du 5 mai à Houaïlou qui avait coûté la vie à un jeune homme de 27 ans. Il a reconnu avoir consommé de l'alcool avant le drame et indique qu’il aurait connu un problème de colonne de direction qui aurait précipité la voiture dans le ravin. Il fera l'objet de poursuites ultérieurement dans le cadre de cette procédure d'homicide involontaire. 

Enfin, le procureur de la République indique également que Roberto WEMA devra exécuter une peine de 2 ans d'emprisonnement pour violences avec arme ayant entraîné une ITT supérieure à 8 jours. Une condamnation prononcée le 15 mars 2017 par le Tribunal Correctionnel de Nouméa. Dans la nuit du 21 au 22 février 2015, il avait tiré au moins à trois reprises avec un fusil de calibre 410 sur un véhicule dans lequel se trouvaient 4 personnes avant de prendre la fuite.