Recours contre des intimidations

recours-contre-des-intimidations

Un recours devant le Conseil d'Etat après les conditions inadmissibles dans lesquelles s'est déroulé le référendum du 4 octobre dans plusieurs bureaux de vote.

Interview Virginie Ruffenach

Un recours a été formé devant le Conseil d'Etat pour obtenir l'annulation des résultats de 9 bureaux de vote, après les conditions inadmissibles dans lesquelles s'est déroulé le référendum du 4 octobre.
Les requérants, soutenus par les Loyalistes, dénoncent une rupture de l'Etat de droit et mettent en cause les pressions intimidantes, voire menaçantes, exercées sur les électeurs par des militants indépendantistes qui ont assailli des bureaux de vote, en brandissant des drapeaux et en proférant des menaces, le jour du référendum.
Des vidéos et des images ont circulé sur les réseaux et certains électeurs ont décidé de saisir le Conseil d'Etat de ces actes qu'ils qualifient de gravissimes et ils ont déposé un recours qui évoque les conditions inadmissibles dans lesquelles le scrutin s'est déroulé dans au moins 9 bureaux de vote.
L'objectif de ce recours – outre l'annulation des résultats de 9 bureaux de vote – c'est d'obtenir que de tels actes ne se reproduisent pas en cas de 3ème référendum.

Parmi ces requérants, Virginie Ruffenach qui est notre invitée hier, dans infosoir. Elle nous a dit ce qu'elle attendait de ce recours et elle s'interroge sur l'attitude de l'Etat.