Près de 11% de chômage en 2019

pres-de-11-de-chomage-en-2019

Le taux de chômage en Nouvelle Calédonie est de 10,9% en 2019 soit 13.900 personnes. C'est le principal enseignement de l'Enquête Force de Travail (EFT) publiée par l'ISEE.

 dont les résultats ont été commentés ce matin devant la presse par la direction de l'institut et les deux directions gouvernementales concernées.
En Nouvelle Calédonie en 2019, 113 200 personnes âgées de 15 ans ou plus occupaient un emploi. 85% occupent un emploi salarié, et dans les deux tiers des cas ils sont en contrat à durée indéterminée. Si l'on se réfère à la définition du Bureau International du Travail (BIT), le taux de chômage pour 2019 s'élève donc à 10,9% de la population active. Il y a 13 900 chômeurs sur le territoire. L'enquête Force de travail (EFT), a été initiée en 2017 à la demande du gouvernement et les destinataires de ses résultats sont la direction du travail et de l'emploi et la direction de la formation professionnelle continue. Cette enquête est menée auprès personnes âgées de 15 à 64 ans.

Car si le taux de chômage a baissé d'un point en 2019 et même s'il reste trois points au-dessus de celui de la métropole, c'est en effet parce que les employeurs ont multiplié les contrats précaires. On constate par ailleurs que le diplôme est devenu une sorte de garantie contre le chômage puisque 85% des personnes qualifiées ou diplômées trouvent un emploi en CDI. Mais il y a aussi tous ceux qui sont très éloignés de l'emploi, voire découragés et notamment chez les jeunes. Et c'est pour lutter contre ce phénomène que les résultats de cette enquête sont très importants nous a dit Philippe Martin, le directeur de la formation professionnelle continue. 

A côté de la population des chômeurs, on dénombre 8 500 personnes, inactives au sens du BIT, qui souhaitent travailler bien qu’elles n’aient pas fait de recherche active d’emploi ou qu’elles ne soient pas disponibles rapidement pour prendre un emploi : elles forment le halo autour du chômage. Ainsi, ce sont au total 22 300 personnes sans emploi qui souhaitent travailler.

L'EFT menée par l'ISEE a donc deux vocations. Mesurer avec précisions le marché du travail en Nouvelle Calédonie et sa répartition socio-géographique. Mais elle a également vocation à devenir un outil de décision et d'orientation des politiques publiques. Un outil sans doute précieux lorsque les conséquences économiques de la crise seront connues avec précision.