Pollution inconnue à Nouméa

pollution-inconnue-a-noumea

Les activités nautiques et la baignade sont interdites de Magenta à la Côte Blanche en passant par Ouémo et Ste Marie pour au moins tout le week-end. Une alerte à la pollution a été déclenchée ce matin à 9h30. (Crédit : Jack Palmer)

La direction de la Sécurité Civile et de la Gestion des Risques (DSCGR) a déclenché le Plan ORSEC à 13h. Des moyens de reconnaissances terrestres, maritimes et aériens ont été mis en place. Les polices nationale et municipale ont procédé a des prélèvements et les investigations sont en cours pour déterminer la nature et l’origine de cette pollution car des poissons et des mollusques ont été repérés sur zone. Des chantiers de dépollutions sont en cours. "Peu importe l'origine on ne va pas laisser le polluant sur la plage explique le capitaine Alexandre Rossignol, l'officier de communication de la DSCGR. La Sécurité Civile qui coordonne l'ensemble du dispositif va organiser les chantiers. Le but sera d'enlever tout le polluant sur les plages à la fois dans les roches et dans l'eau et d'aller le mettre dans une zone qui est en train d'être identifiée, donc ça risque de durer plusieurs jours. Cela ressemble à de l'hydrocarbure, mais ça n'a pas l'odeur de l'hydrocarbure. Il y a un peu d'agglomérat et de petites boulettes. Au départ on pensait que c'était une pollution naturelle due au corail, comme ça peut arriver de temps en temps lors de la floraison. Pour l'instant on ne sait pas, c'est vraiment particulier." Il est rappelé aux promeneurs à pied dans ces zones de ne pas toucher ou prélever les dépôts qu’ils pourraient rencontrer. 
A noter que la mise à l’eau de la Côte Blanche reste ouverte.