Nord. Crainte pour le conservatoire

nord-crainte-pour-le-conservatoire

Inquiétude pour la survie du conservatoire de musique et de danse de la Province Nord. Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté hier matin à Koné, pour réclamer des garanties sur la pérennité des cours et de l'établissement. (Crédit : AFMI)

Une partie du budget du conservatoire de musique et de danse n'a toujours pas été voté. Si la deuxième tranche de 47 millions de francs, n’est pas adoptée d’ici le 31 août, les emplois pourraient être menacés et les cours risqueraient d'être suspendus. Cela pénaliserait près de 700 jeunes de la province Nord qui fréquentent le conservatoire. D'où l'inquiétude des professeurs et des parents d'élèves qui ont été reçus par le secrétaire général adjoint de la province. Un conseil d’administration du Conservatoire de Musique et de Danse doit se réunir ce jeudi. 
Le budget de l'antenne de la Province Nord devrait être évoqué à cette occasion.