Mine. Situation sociale tendue

mine-situation-sociale-tendue

La CST NC a lancé hier une grève sur le site SLN de Népoui, qui perturbe l’activité minière. Et à Poum, le conflit déclenché mercredi par des actionnaires de la Sonarep se poursuit, mais il devrait être suspendu rapidement (illustration).

La CST NC a rencontré la direction de la SLN dans la matinée. Le syndicat réclame deux choses. Premièrement, que le minerai à basse teneur ne soit pas jeté en décharge, mais qu’il soit stocké. Même si ce n’est pas le cas aujourd’hui, c’est un minerai qui pourrait être valorisé dans les années à venir estime la CST NC. Et deuxièmement, le syndicat juge qu’il y a trop d’accident sur le site. 

La réunion a rassemblé ce matin les représentants des grévistes, mais aussi les chefs de centre SLN de Népoui, Thiébaghi et Thio, ainsi que des membres des ressources humaines de la SLN.
Sur le minerai à basse teneur, la SLN a demandé un délai de 15 jours pour étudier le coût que représenterait le stockage. Quant au nombre d’accidents jugés importants par le syndicat, il n’a pas été confirmé. Ces accidents concernaient aussi bien les sous-traitants que les salariés de la SLN et seraient le plus souvent dû à des erreurs humaines d’après nos informations. En tout état de cause, la SLN a accepté d’avoir recours à un expert pour faire un état des lieux. 

La CST NC a pris acte de ces engagements, mais attend leur confirmation pour voir quelle suite donner au mouvement. La grève se poursuit en tout cas tout le weekend à Népoui. Le syndicat se réunira lundi sur chacun des sites de Népoui, Thio et Thiébaghi, et se prononcera alors sur la poursuite ou non de la grève à Népoui et sur les autres sites miniers. 

Vers une fin de conflit à Poum

A Poum, le conflit déclenché mercredi par des actionnaires de la Sonarep se poursuit, mais il devrait être suspendu rapidement. Les petits actionnaires ont lancé leur mouvement pour réclamer la tenue d’une assemblée générale de la société pour connaitre les résultats financiers de 2018 et 2019. 
Ils ont obtenu que le conseil d’administration se réunisse le 27 aout, pour fixer la date de l’assemblée générale. Une fois qu’ils auront reçu la confirmation écrite de la date du CA, les petits actionnaires suspendront leur mouvement. 
Je vous rappelle qu’ils bloquent la mine et empêchent le chargement d’un minéralier de la SNL depuis mercredi, et bloquent la station-service de Poum, gérée par la Sonarep, depuis hier.