Météo. Quelques perturbations

meteo-quelques-perturbations

Il pleut énormément en ce week-end de Pâques. Quelques inondations à signaler dans des maisons et commerces de Nouméa. Le réseaux routier reste praticable mais prudence à l'approche des creeks et des radiers.

A Nouméa, les pompiers croulent sous les appels depuis le début de l’après-midi ; il s’agit notamment de riverains dont les maisons ou les commerces sont ou ont été inondées par les eaux pluviales, principalement dans les secteurs de Magenta et de la Vallée des Colons. Par ailleurs, de petits éboulements se sont produits et notamment devant le CNC à Val Plaisance mais la situation est revenue à la normale.   

Au Mont-Dore, 4 campeurs sont bloqués à la Montagne des Sources mais ils peuvent se mettre à l’abri.     

A Dumbéa aussi, des personnes sont bloquées sur la route du barrage, entre les 2ème et 3ème radier, mais leur vie n’est pas en péril. Signalons, par ailleurs, que plusieurs radiers - et notamment au Koghi, Daver, Charbonnier et Carigou - sont inondés mais restent praticables pour l’instant. 

Dumbéa où un spectaculaire accident s’est produit à la mi-journée, après une perte de contrôle, peut-être à cause de la chaussée détrempée. Un seul véhicule était en cause et il s’est retrouvé sur le toit. Pendant l’intervention des secours, la circulation a été fortement ralentie puisqu’elle s’est faite sur une seule voie. Et même s’il a fallu procédé à la désincarcération de l’un des 2 passagers, tous 2 ne souffrent que de blessures légères et ont été transférés au Médipôle pour observation. 

A Koné, un éboulement s’est produit en début d’après-midi au col de Nétchaot, empêchant toute circulation mais tout est rentré dans l’ordre. Les pompiers ont dégagé la chaussée.

A Bourail, la RT1 est toujours praticable mais la chaussée est détrempée ; les pompiers en appellent donc à plus grande prudence car il y a beaucoup de poches d’eau. Sur les axes secondaires de la commune, la circulation est toujours possible mais devient de plus en plus difficile, en raison des pluies soutenues.