Météo. Peu d'eau, beacoup de vent

meteo-peu-d-eau-beacoup-de-vent

Températures légèrement supérieures à la normale, déficit pluviométrique, mais année 2019 extrêmement ventée, c’est ce qu’il faut retenir du bilan météo de l’an dernier.

Alors que 2019 a été la 2ème année la plus chaude depuis 1850 à l’échelle planétaire, la Nouvelle Calédonie se situe proche des normales. L'hémisphère sud est moins touché par le contexte global de réchauffement. 2019 se classe au 14ème rang des années les plus chaudes depuis 50. La température moyenne sur l'année s'élève à 23,4°. 

En revanche, le Territoire a enregistré un déficit pluviométrique de 35%. 8 mois sur 12 ont été déficitaires avec un record de -90% en novembre entrainant une sécheresse sur le Territoire. Comment expliquer se déficit ? Le premier semestre était sous l'influence d'El Niño alors que la fin de l'année a été influencé par le Dipôle de l'Océan Indien.

Enfin le vent a beaucoup soufflé. Le centre de Météo France Nouvelle Calédonie a relevé 13,5 nœuds en moyenne sur l’année ce qui place 2019 au 1er rang des années où il y a eu le plus de vent avec 2015 et 2016. On signalera également que le vent a soufflé au-dessus de 20 noeuds pendant 64 jours.

Quelques chiffres :
Température maximale : 35,9° à Tontouta le 10 février.
Température minimale : 5° à Poquereux le 25 juillet.
Précipitation maximum en 24h : 310mm à Ouvéa le 21 avril.
Vent moyen maximum : 58 noeuds à Poindam pendant le cyclone Oma le 19 février.
Raffale la plus forte : 140km/h à Poingam pendant le cyclone Oma le 19 février.